WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
41 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
6 jours

24H de Daytona : Alonso, Kobayashi, Taylor et van der Zande vainqueurs

partages
commentaires
24H de Daytona : Alonso, Kobayashi, Taylor et van der Zande vainqueurs
Par :
27 janv. 2019 à 19:46

L'équipage de la Cadillac #10 de la catégorie DPi a remporté l'édition 2019 des 24 Heures de Daytona, qui s'est terminée sous drapeau rouge en raison des conditions climatiques, avec Fernando Alonso à son volant.

Onze minutes avant la fin officielle des 24 Heures, le drapeau à damier a été brandi par la direction de course. L'épreuve, interrompue depuis plus d'une heure, ne pouvait plus reprendre et les classements ont été entérinés.

En catégorie DPi, la victoire est revenue à l'équipage de la Cadillac #10 du Wayne Taylor Racing. Fernando Alonso a joué un rôle important dans ce succès en reprenant la tête à Felipe Nasr, sur la Cadillac #31 (partagée avec Pipo Derani et Eric Curran), peu avant le dernier drapeau rouge, suite à une sortie trop large du Brésilien qui avait jusque-là résisté.

Lire aussi :

Auparavant, l'Espagnol a plusieurs fois créé de grandes différences sous drapeau vert, dans la soirée de samedi sur le sec ou encore en fin de nuit dimanche matin, où son rythme supérieur de plusieurs secondes à la concurrence lui a permis de bâtir en quelques tours une avance d'une cinquantaine de secondes, avant qu'elle soit réduite à néant par une voiture de sécurité.

Justement, la 57e édition de la course floridienne a surtout été marquée par une seconde moitié chaotique, avec deux drapeaux rouges durant plus d'une heure chacun, et par des conditions climatiques qui ont provoqué de nombreux accidents et sorties de piste, suivis d'interventions du Safety Car.

Dans les autres catégories, la victoire est revenue chez les LMP2 à l'Oreca #18 du DragonSpeed pilotée par Roberto González, Pastor Maldonado, Sebastian Saavedra et Ryan Cullen. En GT Le Mans, la BMW #25 de Connor De Phillippi, Philipp Eng, Colton Herta et d'Augusto Farfus s'est imposée, alors qu'en GT Daytona, cet honneur est revenu à l'équipage composé de Rolf Ineichen, Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Rik Breukers, au volant de la #11 Lamborghini Huracán GT3 du Grasser Racing.

Article suivant
Nouveau drapeau rouge à Daytona, où Alonso mène la danse

Article précédent

Nouveau drapeau rouge à Daytona, où Alonso mène la danse

Article suivant

Alonso : Un Rolex 24 "parfaitement exécuté" par Wayne Taylor Racing

Alonso : Un Rolex 24 "parfaitement exécuté" par Wayne Taylor Racing
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , WEC , IMSA
Événement 24 Heures de Daytona
Catégorie Course
Auteur Fabien Gaillard