BMW en dit plus sur son retour prochain en prototype

BMW va concourir avec son prototype LMDH en championnat IMSA avec une structure d'usine composée de deux voitures.

BMW en dit plus sur son retour prochain en prototype

Ce jeudi, le PDG de BMW, Markus Flasch, a allumé la mèche en postant sur les réseaux sociaux une image de la V12 LMR qui a remporté les 24 Heures du Mans 1999 accompagnée d'un message : "We are back ! Daytona 2023", soit "Nous sommes de retour !"

Les 24 Heures de Daytona seront la première épreuve d'IMSA qui se tiendra après le passage aux prototypes LMDh à la place des DPi actuels. Cette sortie a donc confirmé l'intention du constructeur bavarois de construire sa première voiture capable de courir au sommet de l'Endurance depuis la fin de la saison 2000.

Ce vendredi, un communiqué officiel de BMW a indiqué que le proto LMDh, qui sera donc basé sur un châssis fourni par l'un des quatre constructeurs LMP2 agréés, serait engagé "dans la lutte pour la victoire lors de prestigieuses classiques telles que Daytona, Sebring et Road Atlanta", par le biais d'une structure d'usine.

Lire aussi :

"BMW est de retour sur la grande scène du sport automobile", a déclaré Flasch. "En s'engageant dans la catégorie LMDh, BMW M Motorsport remplit les conditions préalables pour se battre pour la victoire finale dans les courses d'Endurance les plus emblématiques du monde à partir de 2023. Nous serons pleinement concentrés pour relever ce défi. Il y a un esprit d'optimisme ici."

"BMW a une histoire fructueuse dans les courses de prototypes – la victoire au Mans en 1999 était inoubliable. Faire revivre cette histoire grâce à un prototype moderne avec M Power va enthousiasmer les fans de BMW M Motorsport."

"Le concept LMDh garantit un contrôle maximal des coûts et offre un large éventail d'applications possibles, y compris le championnat IMSA en Amérique du Nord, un marché extrêmement important pour BMW M. Nous sommes tous impatients de nous atteler à la tâche. Nous sommes tous impatients de nous lancer dans la catégorie LMDh avec une équipe compacte et très efficace."

Le communiqué n'évoque en revanche pas le WEC, pour lequel les voitures LMDh seront éligibles aux côtés des LMH, ni un éventuel retour aux 24 Heures du Mans.

Mike Krack, responsable de BMW M Motorsport, a ajouté : "Tous les membres de notre équipe de sport automobile partagent la même motivation : nous voulons nous mesurer à nos plus grands adversaires sur les circuits, et célébrer des victoires pour BMW."

"En tant que tel, le projet LMDh est une véritable affaire de cœur pour nous et exactement le nouveau défi que nous espérions. Un projet extrêmement excitant nous attend. Se battre pour la victoire finale à Daytona et à Sebring est une énorme motivation. Nous avons beaucoup de travail devant nous, mais l'attente est immense."

Le partenaire châssis et les pilotes pour le programme LMDh seront annoncés ultérieurement.

partages
commentaires

Related video

Les spectateurs des 24H du Mans ne seront pas divisés en "bulles"

Article précédent

Les spectateurs des 24H du Mans ne seront pas divisés en "bulles"

Article suivant

Jota Sport en tête à Portimão, débuts discrets pour Glickenhaus

Jota Sport en tête à Portimão, débuts discrets pour Glickenhaus
Charger les commentaires