Bourdais a mis fin à la malédiction à Sebring

Deuxième lors des 24 Heures de Daytona en janvier dernier, le team Action Express a cette fois-ci fait main-basse sur les 12 Heures de Sebring. Si la concurrence des rares protos LMP2, bien que rapides, a été écartée relativement rapidement, l’équipage Barbosa-Fittipaldi-Bourdais de la Corvette DP n°5 a ensuite fait grosse impression pour se débarrasser de ses adversaires.

C’est avec un tour d’avance que le trio s’est imposé la nuit dernière en Floride, frappant fort avec notamment un Sébastien Bourdais en grande forme. Le Français a signé le meilleur tour de son équipage et remporte un succès qui le fuyait depuis de longues années à Sebring.

"C’est un endroit qui a été plutôt vicieux avec moi à plusieurs reprises", rappelle-t-il. "Je me souviens avoir perdu ici avec Peugeot [en 2010] quand nous avions eu une crevaison à deux heures de la fin."

"Gagner dans un prototype avec un tour d’avance sur le peloton, à la régulière, n’arrive pas vraiment souvent", se réjouit-il à l’heure du constat et de l’euphorie.

Pour Chevrolet, qui a également dominé la catégorie GT LM, c’est une victoire retentissante, 50 ans tout juste après son dernier succès sur ce tracé.

"Nous sommes ici cinquante ans plus tard et notre Corvette Prototype de l’ère moderne a remporté le classement général", se félicite Jim Campbell, vice-président de Chevrolet. "C’est très spécial. Nous sommes très fiers de voir Chevrolet et Corvette aux côtés de tant de marques célèbres qui ont remporté cette course."

A propos de cet article
Séries IMSA
Événement Sebring
Sous-évènement Course du samedi
Circuit Sebring International Raceway
Pilotes Sébastien Bourdais , Jim Campbell
Type d'article Résumé de course
Tags bourdais, corvette, sebring