Christina Nielsen domine les hommes en GTD

A 23 ans, Christina Nielsen occupe – seule – la tête de la catégorie GTD dans le championnat d’endurance américain, le Tudor United SportsCar Championship.

Alors que trois épreuves restent à disputer, la jeune Danoise s’attend à livrer une rude bataille avant de décrocher un titre qui ferait sensation.

La jeune Danoise, qui dispute sa première saison en TUSCC au volant d’une Aston Martin Vantage GT3 de l’équipe TRG-AMR North America, avait disputé les quatre premières courses du calendrier aux côtés de James Davison, mais l’Australien était remplacé à partir de Watkins Glen par le Québécois (et champion en titre de la catégorie) Kuno Wittmer. Une association qu’il allait se révéler prolifique puisque Nielsen et Wittmer ont terminé les deux dernières courses sur le podium, avec une 3e place à Lime Rock, puis une 2e place à Road America.

Si elle n’a pas encore goûté à la victoire cette saison, c’est bien Christina Nielsen qui occupe la première place du championnat GTD avec deux petits points d’avance sur le duo von Moltke/Haase (Audi R8 LMS) et neuf unités sur Townsend Bell et Bill Sweedler (Ferrari F458).

Je ne m’attendais pas à cela en début de saison, pour être honnête.

Christina Nielsen

"Je ne m’attendais pas à cela en début de saison, pour être honnête", confie la pilote danoise. "Surtout après Daytona (où elle s’était contenté de la 12e place NDLR). C’est fou. J’espère que nous pourrons continuer comme cela, mais la bataille est ultra compétitive dans la catégorie. Regardez les écarts de points, c’est très serré. Je sais qu’il s’agit d’une compétition très difficile, je me concentre donc sur le fait de retourner dans la voiture et faire du bon boulot. C’est ce qu’il faudra faire pour demeurer en tête".

Être en tête du championnat est une chose pour Christina Nielsen, mais la native de Horsholm espère également décrocher avant la fin de la saison cette victoire qui lui a tendu les bras à plusieurs reprises. "Maintenant, nous voulons gagner”, poursuit-elle. “Je pense que nous aurions dû le faire à Detroit, mais certaines choses se sont mises sur notre chemin. Je veux cette victoire, c’est certain, mais je suis également heureuse avec des deuxième ou troisième places".

Objectif GTLM ?

Après avoir effectué ses débuts en monoplace au Danemark en 2010, Christina Nielsen s’est essayée à la Formel ADAC allemande en 2011, avant de faire le saut en berline dès 2012 (à 19 ans) en Porsche Carrera Cup allemande. Après avoir disputé les ADAC GT Masters (le championnat de GT allemand) en 2013, Christina Nielsen a traversé l’Atlantique pour y disputer les Pirelli World Challenge, déjà sur une Aston Martin GT3. Vue également sur la Porsche 911 GT3 RSR de l’équipe française IMSA Performance en ELMS l’an passé, elle s’est lancée dans le grand bain du TUSCC cette saison.

"J’aime vraiment les courses de GT", conclut-elle. "C’est là que je me sens bien. Ce sont vraiment de belles voitures. Je ne dis pas que je ne suis pas ouverte à d’autres opportunités, mais étant où je suis aujourd’hui, rouler en catégorie GTLM (la catégorie GT supérieure en TUSCC, avec des voitures aux spécifications « Le Mans ») pourrait être mon objectif".

A propos de cet article
Séries IMSA
Pilotes Christina Nielsen
Type d'article Actualités