Corvette Racing a suivi son tableau de marche à Daytona

A l’issue des trois jours de tests lors du Roar Before the 24, l’équipe Corvette Racing a pu prendre la mesure de la nouvelle C7.R répondant à la nouvelle réglementation technique.

Corvette Racing a suivi son tableau de marche à Daytona
#3 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Antonio Garcia, Jan Magnussen, Mike Rockenfeller
#3 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Antonio Garcia, Jan Magnussen, Mike Rockenfeller
Oliver Gavin
#3 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Antonio Garcia, Jan Magnussen, Mike Rockenfeller
Doug Fehan
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
Marcel Fässler
Mike Rockenfeller
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler

Vainqueur de la catégorie GTLM lors de la dernière édition des 24 Heures de Daytona, avec l’équipage formé par Jan Magnussen, Antonio Garcia et Ryan Briscoe, Corvette Racing entend bien rééditer cette performance à l’occasion de l’édition 2016, lors de laquelle les deux C7.R officielles seront menées par les équipages Antonio Garcia, Jan Magnussen, Mike Rockenfeller et Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler.

S’ils comptent bien capitaliser sur leur victoire de l’an passé, les hommes de Doug Fehan devront dans un premier temps prendre leurs marques avec la nouvelle C7.R : une version évoluée par rapport à celle de l’an passé, en raison de la nouvelle réglementation technique imposée par l’ACO. Ainsi, la nouvelle Corvette présente un splitter avant plus imposant, un diffuseur revu à l’arrière, des jupes latérales également évoluées, ainsi qu’un aileron arrière repositionné.

Face aux nouvelles Ford GT ou BMW M6, les C7.R officielles ont tranquillement déroulé leur tableau de marche, concluant ces trois jours d’essais avec le deuxième meilleur temps absolu signé par Oliver Gavin en 1’45’’106.

"Lorsque l'on arrive sur un week-end comme celui-ci, il y a un certain nombre d’éléments que l'on veut vérifier dans le cadre du programme de test", explique Doug Fehan. "En quittant Daytona, Corvette peut se réjouir d’avoir largement balayé notre liste".

Avec le changement de réglementation dans notre catégorie, il y a un certain nombre de choses que nous voulions comprendre.

Doug Fehan, directeur de Corvette Racing.

"Avec le changement de réglementation dans notre catégorie, il y a un certain nombre de choses que nous voulions comprendre", poursuit Fehan. "Notamment comment se comporte nos Corvette dans le trafic avec les changements aérodynamiques, comment certains ajustements influencent le comportement de la voiture, et comment nous nous situons par rapport à la concurrence. Après ces trois jours, je pense pouvoir dire qu’il s’agit des 24 Heures de Daytona les plus difficiles que nous aurons à affronter, mais tout le monde chez Corvette Racing se réjouit de relever ce défi".

"Nous avons fait de bons progrès sur le week-end", renchérit Oliver Gavin. "Tommy et moi avons travaillé sur la voiture, notamment sur la suspension, les éléments aérodynamiques et différentes pièces. Tout se déroule assez bien dans nos plans. Nous avons récupéré après notre incident de vendredi, où nous avons perdu du temps de roulage. Apparemment, cela ne nous a pas trop affectés, c’est très positif. L’un dans l’autre, nous avons fait de bons pas en avant".

partages
commentaires
Vautier confirmé pour Daytona chez Stevenson Motorsports

Article précédent

Vautier confirmé pour Daytona chez Stevenson Motorsports

Article suivant

Spengler - Nous partons d'une bonne base avec la BMW M6

Spengler - Nous partons d'une bonne base avec la BMW M6
Charger les commentaires