Corvette Racing, "la meilleure équipe de GT au monde"

Doug Fehan, le directeur de Corvette Racing, avance que son équipe a prouvé qu'elle était la meilleure au monde dans sa catégorie, après sa récente victoire aux 12 Heures de Sebring ce weekend.

Corvette Racing, "la meilleure équipe de GT au monde"
#66 Ford Performance Chip Ganassi Racing Ford GT: Sébastien Bourdais, Joey Hand, Dirk Müller, #4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
Podium GTLM : les vainqueurs Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler, Corvette Racing
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
Podium GTLM : Oliver Gavin, Tommy Milner, Corvette Racing
Oliver Gavin, Corvette Racing, vainqueur en GTLM
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler

Même si la Corvette n°3 de Jan Magnussen, Antonio Garcia et Mike Rockenfeller a été mise hors course après un accrochage avec la Porsche 911 RSR n°911 pilotée par Kevin Estre, la Corvette n°4, pilotée par Oliver Gavin, Tommy Milner et Marcel Fässler, a su surmonter plusieurs excursions hors-piste, et des ennuis de températures de pneus sur le mouillé, pour décrocher la victoire.

Doug Fehan, le directeur du programme Corvette Racing, ne pouvait évidemment cacher sa joie dimanche soir : "Lorsque vous pensez que vous avez tout connu - avec les victoires extraordinaires au Mans et à Daytona -, Corvette Racing parvient à aller de l'avant après la mise hors course d'une de nos voitures, et la seconde évoluant à deux tours des premiers à six heures de la fin, pour finir par se hisser sur Victory Lane…"

"C'est une superbe équipe, de superbes pilotes, une stratégie exceptionnelle, des pit stops parfaitement exécutés. Cela demande un effort comme celui-ci de remporter cette course, et dans cette discipline", poursuit Fehan. "Nous courons contre les meilleurs au monde. Et aujourd'hui [samedi] nous avons démontré pourquoi Corvette Racing était la meilleure équipe GT du monde."

Il s'agit de la deuxième victoire consécutive pour la Corvette n°4 cette saison, Gavin ayant battu sur le fil son équipier Garcia à la photo finish lors des dernières 24 Heures de Daytona. Cela signifie également que Corvette Racing a remporté les cinq dernières épreuves d'endurance mondiales d'envergure : Daytona et Sebring en 2015 et 2016, ainsi que les 24 Heures du Mans en 2015.

Un retard de deux tours comblé

Jim Campbell, le vice-président du département véhicules de performance et du sport automobile chez Chevrolet, a renchéri : "Un superbe travail des pilotes, un beau travail d'équipe, et des arrêts au stand parfaits ont été la clé de la victoire en GTLM. Revenir de deux tours de retard, et s'imposer dans un peloton aussi compétitif que la catégorie GTLM de l'IMSA, est le fruit d'une attitude qui consiste à ne rien lâcher de la part du Corvette Racing."

Milner, qui a bouclé les deux heures et cinquante minutes jusqu'au drapeau à damier au volant de sa C7.R n°4, et s'est imposé pour 2,882 secondes, commentait à sa sortie de voiture : "Nous avons connu une course en dents de scie. Au départ de la course, la voiture n'était pas super rapide, mais nous n'étions pas aussi en difficulté que certains pouvaient le dire. Nous avons effectué un excellent arrêt ravitaillement, qui m'a permis de prendre le commandement."

"Nous n'étions pas super bons sur le mouillé", poursuit-il. "Mais lorsque j'étais au volant sur la fin, je n'ai jamais disposé d'une voiture de course aussi bonne. Cette Corvette était sur des rails, et j'ai pu le dire dès que j'ai quitté les stands. J'ai tout de suite su que nous avions une voiture rapide. Nous avons gagné, je suis très, très heureux pour ces gars, pour Oliver et Marcel, et pour tous les membres de l'équipe. Ils ont travaillé tellement dur."

C'est 60 heures de course que nous avons gagné en douze mois avec la numéro 4.

Oliver Gavin.

Également heureux d'aligner une deuxième victoire de rang pour ses deux piges dans les deux premières courses longues du championnat IMSA aux côtés des titulaires Milner et Gavin, Marcel Fässler commentait : "Quand je regarde ma course, ce fut assez difficile après le drapeau rouge. Je n'avais jamais roulé sur cette piste sur le mouillé, encore moins au volant d'une GT. C'était difficile de trouver la bonne trajectoire."

"Je pense que nous avons mis les pneus slicks un peu trop tôt, et je suis malheureusement sorti et j'ai heurté des panneaux. On a perdu quelques tours mais on a pu remonter. Oliver et Tommy ont fait un super boulot, l'équipe n'a pas fait d'erreur, et la voiture était un avion de chasse."

"Je suis remonté dans le tour des leaders, et dans le top 3", expliquait pour sa part Oliver Gavin. "Puis j'ai laissé le volant à Tommy et il a fait un super boulot. Il était étincelant toute la journée. Je devais faire exactement ce qu'il a fait à Daytona, rester assis dans les stands, regarder la fin de course et stresser ! Y aura-t-il un autre drapeau jaune. Est-ce que ceci ou ceci va arriver ? Est-ce que le dernier arrêt va bien se passer ?"

"C'est 60 heures de course que nous avons gagné en douze mois avec la numéro 4 : Le Mans, Daytona, et maintenant Sebring. C'est juste incroyable."

partages
commentaires
Ligier/ESM et Corvette Racing font coup double à Sebring
Article précédent

Ligier/ESM et Corvette Racing font coup double à Sebring

Article suivant

Taylor s'impose en Prototype, clash Porsche-Corvette en GT

Taylor s'impose en Prototype, clash Porsche-Corvette en GT
Charger les commentaires