À Daytona, Alonso pense au Mans

partages
commentaires
À Daytona, Alonso pense au Mans
Edd Straw
Par : Edd Straw
6 janv. 2018 à 08:50

Alors que Fernando Alonso se prépare pour les 24 Heures de Daytona avec le Roar before the 24, ce sont bien les 24 Heures du Mans qu'il a à l'esprit, toujours dans son objectif de triple couronne.

Fernando Alonso, United Autosports
Fernando Alonso, United Autosports
Fernando Alonso, United Autosports
Fernando Alonso, United Autosports
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso
Fernando Alonso, United Autosports
#23 United Autosports Ligier LMP2: Phil Hanson, Lando Norris, Fernando Alonso, #32 United Autosports Ligier LMP2: Will Owen, Hugo de Sadeleer, Bruno Senna, Paul di Resta

Rien n'est officiel pour l'instant, mais on pourrait en effet retrouver le double Champion du monde de Formule 1 dans la Sarthe en juin prochain au volant d'une Toyota – il a testé la LMP1 du constructeur japonais en novembre dernier, à Bahreïn.

"Faire cette course est une sorte de premier pas en Endurance, pour savoir comment se passent ces courses et quel plaisir j'y prends", déclare Alonso au sujet de Daytona. "Espérons que ce sera positif."

"Après les 24 Heures de Daytona, j'aurai une meilleure compréhension de ces championnats. Les 24 Heures du Mans et la triple couronne sont un autre objectif. Donc si je peux faire les 24 Heures du Mans cette année, ne faisant pas les 500 Miles d'Indianapolis, ce sera génial, et espérons que l'année suivante, l'Indy 500 pourra être au programme de nouveau."

Alors que la Formule 1 ne lui sourit pas ces derniers temps, Alonso découvre donc de nouveaux horizons, et va adopter la même approche qu'aux 500 Miles d'Indianapolis : l'apprentissage, et plus si affinité.

"C'est plus ou moins le même objectif qu'à Indianapolis", poursuit-il. "D'abord, essayer d'apprendre des techniques de pilotage différentes, essayer d'apprendre des spécialistes des courses d'Endurance, essayer d'être un meilleur pilote à la fin des 24 heures. C'est ma première dans une course d'Endurance, ma première dans un prototype, ma première de nuit, ma première avec des GT autour de moi, donc ça fait beaucoup de nouveautés auxquelles je vais me familiariser pas à pas."

"C'est un immense défi, mais je suis prêt à prendre du plaisir en premier lieu et, comme à Indianapolis, si une opportunité se présente, si on se sent compétitif, on la saisit."

Courir de nuit n'est toutefois pas source d'inquiétude pour Alonso, même si le trafic sera un élément crucial à gérer. "Cela reste un point d'interrogation, mais je ne m'inquiète pas trop, car je crois que la piste est très bien éclairée ici. Je pense que le plus grand défi ici, ce sera le trafic, les GT et comment se comprendre les uns les autres, avec quasiment 12 heures de roulage de nuit ici", conclut-il.

C'est la Cadillac de Filipe Albuquerque qui a signé le meilleur temps du jour ce vendredi en 1'37"196, alors que la Ligier #23 de Fernando Alonso, Lando Norris et Phil Hanson est 13e grâce à un 1'38"456 réalisé par Norris. Le meilleur temps personnel d'Alonso, avec 21 tours au total, est de 1'38"602.

Propos recueillis par Edd Straw

Prochain article IMSA
Porsche pourrait aligner quatre GTE aux 24 Heures du Mans

Article précédent

Porsche pourrait aligner quatre GTE aux 24 Heures du Mans

Article suivant

Brown minimise les chances de victoires d'Alonso à Daytona

Brown minimise les chances de victoires d'Alonso à Daytona
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IMSA
Événement Daytona 24
Lieu Daytona International Speedway
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes Gazoo Racing , United Autosports
Auteur Edd Straw
Type d'article Actualités