Le rêve envolé de Christina Nielsen

Christina Nielsen était proche de devenir la première femme titrée dans un championnat IMSA, mais la leader de la catégorie GTD du TUSCC a perdu son pari lors de la finale du championnat, à Petit Le Mans.

Le rêve envolé de Christina Nielsen
#007 TRG-AMR Aston Martin V12 Vantage: Christina Nielsen, Kuno Wittmer, Brandon Davis
#007 TRG-AMR Aston Martin V12 Vantage: Christina Nielsen
#007 TRG-AMR Aston Martin V12 Vantage: Christina Nielsen
#007 TRG-AMR Aston Martin V12 Vantage: Kuno Wittmer, Christina Nielsen, Brandon Davis
#007 TRG-AMR Aston Martin V12 Vantage : Kuno Wittmer, Christina Nielsen, Brandon Davis
#7 TRG-AMR Aston Martin Vantage GT3: Christina Nielsen
#007 TRG-AMR Aston Martin V12 Vantage: Kuno Wittmer, Christina Nielsen, Brandon Davis

Associée à James Davison en début de saison, Christina Nielsen s’était vue attribuer un nouvel équipier à la mi-saison, en la personne de Kuno Wittmer, ce qui mettait la pilote scandinave seule en lice pour le titre au volant de l’Aston Martin Vantage GT3 de l’équipe TRG. Après trois podiums alignés par la Danoise et le Québécois à Elkhart Lake, Lime Rock et sur le Virginia Raceway, Christina Nielsen se positionnait en tête de la catégorie GTD.

Après une course difficile à Austin (8e), lors de l’avant-dernière manche de la saison, Nielsen conservait la première place du championnat GTD pour un petit point avant la finale de Petit Le Mans. Mais, une autre course difficile pour le duo Nielsen/Wittmer (associé pour l’occasion à Brandon Davis), voyait l’Aston TRG conclure au 9e rang des GTD, et le titre aller à l’équipage Townsend Bell/Bill Sweedler, sur la Ferrari 458 Italia GT3 de l’écurie Scuderia Corsa à l'issue d'une course perturbée par une pluie abondante et stoppée avant son terme.

Nous serons de retour l’an prochain pour décrocher cette victoire !

Christina Nielsen.

"Cette dernière course n’est pas allée dans notre sens", regrettait Christina Nielsen à l’issue de l’épreuve. "Mais cela ne change rien au fait que nous avons eu une saison incroyable, conclu à une deuxième place finale bien méritée », commentait la jeune Danoise après la course. "Nous avions une chance de l’emporter, mais la course a été stoppée deux heures plus tôt que prévu, ce qui n’a pas joué en notre faveur avec la stratégie que nous avions adopté".

"Même si cela reste décevant d’être passée si près, je ne peux qu’être heureuse de ma fin de saison si performante pour ma toute première campagne complète en TUSCC", poursuit la pilote suédoise. "Je remercie tous les membres de l’équipe TRG, nos partenaires, et bien sûr ma famille et spécialement mon père pour m’avoir aidée à aller si loin. Nous serons de retour l’an prochain pour décrocher cette victoire !"

partages
Porsche va défendre son titre en 2016
Article précédent

Porsche va défendre son titre en 2016

Article suivant

Lexus de retour en endurance américaine en 2016 avec F Performance Racing

Lexus de retour en endurance américaine en 2016 avec F Performance Racing