Une pole position "inattendue" pour van der Zande

Auteur du meilleur chrono dans les dernières secondes des qualifications, Renger van der Zande (Cadillac WTR) savoure une performance qu'il n'ambitionnait pas avant la séance.

Une pole position "inattendue" pour van der Zande
#10 Wayne Taylor Racing Cadillac DPi, P: Renger van der Zande, Jordan Taylor, Ryan Hunter-Reay
Le poleman Renger van der Zande, Wayne Taylor Racing
Les polemen #10 Wayne Taylor Racing Cadillac DPi, P: Renger van der Zande, Jordan Taylor, Ryan Hunter-Reay
Pole position : #10 Wayne Taylor Racing Cadillac DPi: Renger Van Der Zande
#10 Wayne Taylor Racing Cadillac DPi: Jordan Taylor, Renger Van Der Zande, Ryan Hunter-Reay
Les polemen #10 Wayne Taylor Racing Cadillac DPi, P: Renger van der Zande, Jordan Taylor, Ryan Hunter-Reay
Les polemen #10 Wayne Taylor Racing Cadillac DPi, P: Renger van der Zande

Alors que Hélio Castroneves semblait avoir assuré l'essentiel et signé la pole position pour la première sortie en course de l'Acura DPi du Team Penske, Renger van der Zande parvenait, dans un ultime effort, à arracher le meilleur chrono à son dernier passage sur la ligne de chronométrage, devançant pour sept petits millièmes de seconde un Castroneves extrêmement frustré, pour ne pas dire plus, à sa descente de voiture.

"Je ne m'attendais à décrocher cette pole", a-t-il admis à l'issue des qualifications. "J'attendais qu'ils me disent [quelle position] j'avais signé, et ils ne me l'ont dit que dans le virage numéro 5. J'étais aux anges, je peux vous le dire."

"Je savais que c'était un bon tour. Dans le virage numéro cinq, j'ai un peu dépassé la limite, mais la voiture a quand même tourné, je ne sais pas vraiment comment. J'ai réussi de justesse à rester sur la piste, cela a peut-être fait la différence, je ne sais pas."

"J'ai rencontré du trafic trois tours avant la fin, en fait j'ai laissé passer Hélio sur la piste et on m'a dit à la radio 'arrête de ralentir, tu as encore deux tours si tu attaques maintenant', alors j'ai recommencé à accélérer. Le premier tour était bon, et le deuxième était à fond, j'ai effectué des freinages appuyés où je pouvais, et cela s'est avéré un tour rapide !"

Une première sortie idéale avec le Wayne Taylor Racing

Van der Zande, 31 ans, ne pouvait mieux débuter sa collaboration avec le Wayne Taylor Racing, l'équipe championne en titre de l'IMSA qui l'a appelé cet hiver pour remplacer Ricky Taylor, parti vers… le Team Penske en 2018. Le Néerlandais, champion en titre de la défunte catégorie Prototype Challenge, offre ainsi la pole position à son nouvel employeur pour sa première course avec la structure américaine, avec laquelle il disputera l'intégralité de la saison IMSA aux côtés de Jordan Taylor, alors que Ryan Hunter-Reay est venu épauler les deux hommes à Daytona. 

"Je suis super excité d'être ici [avec eux], et être promu au sein d'une équipe ayant été championne est quelque chose de spécial", a-t-il ajouté. "Ces gars attendent beaucoup de vous, par exemple deux jours d'entraînement au changement de pilote avant que ce soit parfait."

"Ces gars savent comment remporter un championnat", conclut van der Zande au sujet de l'équipe basée en Floride. "C'est un sentiment incroyable d'être ici."

partages
commentaires
Alonso : "Les qualifications les moins importantes de ma vie"

Article précédent

Alonso : "Les qualifications les moins importantes de ma vie"

Article suivant

Daytona EL4 - Mike Conway et Action Express concluent en tête

Daytona EL4 - Mike Conway et Action Express concluent en tête
Charger les commentaires