Porsche part "presque de zéro" avec la 911 à moteur central

partages
commentaires
Porsche part
David Malsher
Par : David Malsher , Rédacteur en Chef USA
5 janv. 2017 à 08:45

Le repositionnement du bloc moteur sur la nouvelle Porsche 911 RSR constitue un défi technique majeur pour le constructeur allemand, comme l'explique Marco Ujhasi, le directeur du projet Porsche GT.

Marco Ujhasi et son équipe devant la Porsche GTE/GTLM 2017
2017 Porsche 911 RSR
#911 Porsche Team North America Porsche 911 RSR: Patrick Pilet, Dirk Werner
#911 Porsche Team North America Porsche 911 RSR: Patrick Pilet, Dirk Werner
#911 Porsche Team North America Porsche 911 RSR: Patrick Pilet, Dirk Werner
#911 Porsche Team North America Porsche 911 RSR: Patrick Pilet, Dirk Werner
#911 Manthey Racing Porsche 911 GT3R: Patrick Pilet

Avec la nouvelle 911 RSR à moteur central, Porsche Motorsport effectue sa révolution, et compte bien aller défier les GT les plus en vue du moment en IMSA, les Ford GT et les Corvette C7.R en premier lieu.

Si la nouvelle RSR a accompli plus de 30'000 kilomètres d'essais privés durant l'année 2016, les tests de décembre à Daytona, en vue des 24 Heures, constituait la première apparition publique de la dernière-née du constructeur de Stuttgart, mais aussi la première occasion de comparer la voiture à la concurrence.

"C'était la première fois à Daytona avec la nouvelle voiture", a expliqué Marco Ujhasi, le directeur du projet Porsche GT, à Motorsport.com. "Ce fut un moment excitant de voir notre bébé sur la piste pour ces essais officiels."

"Nous sommes assez heureux d'avoir pu collecter de bonnes informations. Nous débutons presque de zéro au niveau de nos connaissances avec la nouvelle voiture. Nous essayons de trouver nos marques rapidement, et essayons de générer de bonnes idées."

En 2017, Porsche North America alignera deux 911 RSR officielles dans la catégorie GTLM du championnat IMSA. La n°911 sera confiée à Patrick Pilet et Dirk Werner, alors que Kevin Estre et Laurens Vanthoor se partageront le volant de la n°912. On rappellera que Nick Tandy et Earl Bamber, deux des pilotes Porsche en IMSA l'an passé, ont été promus en LMP1 en 2017. Richard Lietz et Frédéric Makowiecki complèteront l'effectif Porsche pour les 24 Heures de Daytona.

Nouvelle voiture, et nouvel équipier pour Patrick Pilet

Champion IMSA avec Porsche en 2015, Patrick Pilet entend bien viser le titre à nouveau en 2017 avec cette nouvelle arme. Le pilote français de 35 ans, associé à Nick Tandy l'an passé, se réjouit de l'arrivée à ses côtés de son nouvel équipier Dirk Werner, transfuge de chez BMW.

"C'est bien d'avoir un "vieux" pilote comme moi avec pas mal d'expérience !", plaisante le natif d'Auch. "Je ne suis pas si vieux, mais je connais bien l'équipe."

"Je pense que nous avons une bonne entente avec Dirk. Honnêtement, tout s'est passé tranquillement. Nous avons un bon feedback ensemble, nous aimons les mêmes choses sur la voiture pour le moment, c'est donc assez facile."

Prochain article IMSA
Énorme incendie sur la Corvette de Fässler à Daytona

Previous article

Énorme incendie sur la Corvette de Fässler à Daytona

Next article

Hinchcliffe de retour chez Mazda pour Daytona

Hinchcliffe de retour chez Mazda pour Daytona