Trois Ford GT au départ des 12 Heures de Sebring

partages
commentaires
Trois Ford GT au départ des 12 Heures de Sebring
Par : Emmanuel Rolland
5 mars 2017 à 17:30

Après sa victoire en janvier lors des 24 Heures de Daytona en GTLM, l'équipe Ford Chip Ganassi s'attaquera aux 12 Heures de Sebring avec trois voitures.

#67 Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon
#67 Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook, Scott Dixon
Podium GTLM : les vainqueurs Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais, Ford Performance Chip Ganassi Racing
Les vainqueurs en GTLM #66 Ford Performance Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
Podium GTLM: #66 Ford Performance Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
Arrêt aux stands de la #68 Ford Performance Chip Ganassi Racing Ford GT: Billy Johnson, Stefan Mücke, Olivier Pla
Podium : les vainqueurs Ricky Taylor, Jordan Taylor, Max Angelelli, Jeff Gordon, Wayne Taylor Racing et les vainqueurs en GTLM Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais, Ford Performance Chip Ganassi Racing
#66 Chip Ganassi Racing Ford GT: Dirk Müller, Joey Hand, Sébastien Bourdais

Après Le Mans et Daytona, Ford entend bien accrocher un autre succès majeur au palmarès de sa GT.

À Daytona, tout comme au Mans, le constructeur américain s'était présenté avec quatre Ford GT, soit les deux du championnat IMSA, rejointes par les deux exemplaires de l'équipe WEC, la victoire finale revenant à la n°66 menée par le trio Joey Hand, Dirk Müller – les deux titulaires en championnat IMSA -, et Sébastien Bourdais, les trois hommes ayant déjà remporté la mise dans la Sarthe en juin dernier.

Alors que les pilotes IMSA Ryan Briscoe et Richard Westbrook, épaulés une nouvelle fois par Scott Dixon, viseront eux aussi la victoire au volant de la n°67, l'effectif Ford à Sebring sera complété par la n°68, que se partageront les pilotes WEC Stefan Mücke, Olivier Pla et Billy Johnson.

Rappelons que, à Daytona, la n°69 avait encore aligné Andy Priaulx, Harry Tincknell, et Tony Kanaan, leur équipier le temps d'un week-end.

"Nous aurions aimé envoyer nos quatre voitures à Sebring, comme nous l'avions fait aux 24 Heures de Daytona", explique Dave Pericak, le directeur de Ford Performance. "Mais les voitures du WEC sont déjà en phase de préparation pour le Prologue à Monza et la première course à Silverstone."

"Même s'il est impossible d'amener toutes nos Ford GT, nous ne voulions pas laisser passer cette opportunité importante de poursuivre notre développement croisé."

"Voilà encore une belle opportunité pour nos équipes WEC et IMSA de travailler conjointement, le partage d'informations étant d'une richesse inestimable", se réjouit pour sa part Chip Ganassi. "Il n'y a pas beaucoup d'occasions pour nous d'être ensemble, et lorsque nous en avons la chance, nous essayons toujours d'en tirer profit."

"De plus, pouvoir apporter une voiture de plus sur une épreuve d'endurance aussi légendaire que Sebring est quelque chose de spécial pour nous."

L'exemple de Corvette Racing

Les 12 Heures de Sebring, deuxième manche du championnat IMSA, se disputeront le samedi 18 mars. L'an passé, Corvette Racing s'était imposé en GTLM lors de cette épreuve avec l'équipage Gavin-Milner-Fässler, les trois hommes s'étant imposés quelques semaines plus tôt à Daytona. Un exemple que tentera de suivre Ford…

Prochain article IMSA
Jani et l'ORECA Rebellion signent la pole devant les Cadillac

Previous article

Jani et l'ORECA Rebellion signent la pole devant les Cadillac

Next article

Montoya intéressé par des sorties en endurance avec Ferrari

Montoya intéressé par des sorties en endurance avec Ferrari

À propos de cet article

Séries IMSA
Pilotes Dirk Müller , Joey Hand , Sébastien Bourdais , Ryan Briscoe , Olivier Pla , Richard Westbrook
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités