Visit Florida et Ligier à l'arrachée

La Ligier LMP2 de l'équipe Visit Florida Racing a signé son premier succès de la saison grâce à une manœuvre dans les derniers instants de Renger van der Zande sur la Cadillac Action Express Racing de Dane Cameron.

La Cadillac DPi-VR #31 du Action Express Racing s'était emparée du commandement aux alentours de la mi-course, et occupait encore la tête à un quart d'heure de la fin, avec une petite marge de six secondes sur son poursuivant immédiat, Renger van Der Zande sur la Ligier JSP217 #90 du Visit Florida Racing.

Mais, sous la pression, Cameron voyait son avance réduite à néant, après une petite excursion hors-piste, puis une bousculade avec une voiture GT, ce qui permettait à la Ligier du Néerlandais de revenir dans sa boîte de vitesses.

Dans l'avant-dernier tour, van der Zande plaçait une attaque osée au fameux virage dit "Corkscrew", s'infiltrant à l'intérieur de la voiture de tête pour virer en tête à l'issue d'un contact entre les deux voitures. La Ligier filait vers la victoire, et franchissait la ligne avec 2,248 secondes d'avance sur la Cadillac.

Van der Zande, associé au Belge Marco Goossens, offrait à Ligier sa première victoire de la saison, qui constitue également le premier succès d'un prototype de spécification LMP2 en 2017. Visit Florida renoue également avec la victoire, après avoir troqué son prototype Onroak DPi du début de saison pour une Ligier LMP2 au cours de l'été.

Cameron et Eric Curran se contentaient donc du deuxième rang, alors que le podium était complété par la Cadillac des frères Jordan et Ricky Taylor – partis de la pole mais rétrogradés par un changement de roue difficile –, et qui ont arraché la troisième place dans le dernier tour alors que l'autre Cadillac du Action Express Racing, celle de Joao Barbosa et Christian Fittipaldi, ralentissait pour un problème technique de dernière minute.

Barbosa et Fittipaldi chutaient même au cinquième rang au final derrière l'ORECA LMP2 #85 du JDC-Miller Motorsports de l'équipage Goikhberg/Simpson.

Au championnat, les frères Taylor comptent désormais 29 points d'avance sur Cameron et Curran avant la dernière manche le 7 octobre à Petit Le Mans.

BMW tient sa revanche en GTLM

Malheureux sur le Virginia Raceway, le clan BMW s'est consolé avec la victoire en GTLM ce week-end en Californie. John Edwards et Martin Tomczyk se sont en effet imposés au volant de leur M6 GTLM après avoir fait le pari de finir la dernière heure sans ravitailler en essence. Edwards devançait sur la ligne la Ferrari 488 GTE Risi Competizione de Toni Vilander et Giancarlo Fisichella, qui s'étaient élancés de la pole, le Finlandais terminant dans les roues de la BMW, échouant à 0,152 secondes sur la ligne.

Le podium était complété par la Porsche 911 #911 de Dirk Werner et Patrick Pilet, l'équipe allemande ayant fait le même choix stratégique que BMW pour finir le dernier relais sans s'arrêter.

Enfin, en GTD, la victoire est revenue à la Ferrari 488 GT3 #63 de l'équipe Scuderia Corsa partagée par Alessandro Balzan et Cristina Nielsen devant l'Acura NSX GT3 #93 du Michael Shank Racing (Andy Lally et Katerine Legge), et la Porsche #73 du Park Place Motorsports de Lindsey et Bergmeister. 

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IMSA
Pilotes Marc Goossens , Eric Curran , Dane Cameron , Renger van der Zande
Équipes VisitFlorida.com Racing , Action Express Racing
Type d'article Résumé de course