DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
29 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
1 jour
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
1 jour
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
8 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
64 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
14 jours
Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
C
Macau
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
21 Heures
:
07 Minutes
:
05 Secondes

Daytona, "nouveau chapitre fantastique" pour Alex Zanardi

partages
commentaires
Daytona, "nouveau chapitre fantastique" pour Alex Zanardi
Par :
6 janv. 2019 à 17:40

Les années passent, et le respect du monde des sports mécaniques pour Alex Zanardi ne cesse d'augmenter, comme le démontre sa participation aux 24 Heures de Daytona, qu'il qualifie de "nouveau chapitre fantastique".

Le pilote italien, âgé de 52 ans, est clairement l'une des attractions majeures de ce week-end de tests sur le Daytona International Speedway, en vue de la classique de l'Endurance, dans trois semaines. Zanardi y partagera le volant d'une des BMW M8 GTE du Rahal Letterman Lanigan Racing, avec Jesse Krohn, John Edwards et Chaz Mostert.

Lire aussi :

Après avoir fait son retour à la compétition en DTM l'an dernier (avec une mémorable cinquième place lors de la deuxième joute du week-end), l'ancien double Champion CART et pilote de Formule 1 retouche à un volant, cette fois pour l'une des plus grandes courses d'Endurance de la planète, comme il l'avait fait à Spa, en 2015.

Une aventure que Zanardi, amputé des deux jambes suite à un effroyable accident sur l'EuroSpeedway Lausitz en 2001, aborde avec gourmandise et gratitude, au sein d'une marque qui l'épaule depuis son premier retour à la compétition, en championnat d'Europe de voitures de tourisme en 2003.

"C'est un nouveau chapitre fantastique dans une vie très chanceuse. Je suis très reconnaissant envers BMW de me faire courir ici et d'avoir organisé tout cela. Je suis très fier que pour une raison ou une autre, pour les observateurs extérieurs, mon histoire a pu apporter de telles émotions, sensations, inspirations - appelez ça comme vous voulez", a-t-il réagi après la première journée d'essais, vendredi.

Profiter de la vie

Rubens Barrichello, JDC/Miller Motorsports, Alex Zanardi, BMW Team RLL, Fernando Alonso, Wayne Taylor Racing

Il est vrai que le parcours de Zanardi, multiple Champion paralympique aux Jeux de Londres 2012 et Rio 2016, a forgé le respect de l'ensemble du paddock de l'IMSA présent ce week-end. L'Italien a également impressionné lors des entraînements de changement de pilote effectués dans le garage, se hissant à la seule force de ses bras dans l'habitacle.

Comme il le fait depuis plus de 15 ans désormais, Alex Zanardi en a également profité pour propager un message positif, et saluant également l'ensemble des personnes handicapées, devant affronter de multiples défis au quotidien, loin des projecteurs qu'un sportif de haut niveau peut recevoir.

"J'ai rencontré beaucoup de gens qui ont les mêmes problèmes que moi, avec moins de titres et de [couvertures de] magazines que moi, et ils affrontent l'adversité avec la même ténacité, le même enthousiasme, la même envie de réussir car on n'a qu'une vie et il faut en profiter, l'horloge tourne !"

Même s'il est âgé de 52 ans, le pilote italien refuse d'évoquer une éventuelle retraite à l'issue de cette première manche du championnat IMSA 2019, car quand on est habité par la passion du sport automobile, c'est à vie !

"Je ne peux pas vous dire qu'après cette course, si tout va bien, je prendrai ma retraite. Peut-être que quelqu'un arrivera alors et me dirait 'Alex, pourquoi ne pas en faire une de plus ?' ! Je me connais, et si vous me demandez si je veux piloter une voiture, c'est comme demander à un chat s'il aime les souris !", a-t-il conclu, sourire aux lèvres.

Article suivant
Alonso plus ambitieux pour les 24H de Daytona cette année

Article précédent

Alonso plus ambitieux pour les 24H de Daytona cette année

Article suivant

Alonso en confiance après ses essais à Daytona

Alonso en confiance après ses essais à Daytona
Charger les commentaires