IndyCar
03 juil.
Événement terminé
11 juil.
Événement terminé
18 juil.
Événement terminé
08 août
Postponed
21 août
Prochain événement dans
9 jours
C
Gateway
28 août
Prochain événement dans
16 jours
C
Grand Prix d'Indianapolis 2
02 oct.
Prochain événement dans
51 jours
23 oct.
Prochain événement dans
72 jours

Pas de garantie de voir l'Aeroscreen en course en 2018

partages
commentaires
Pas de garantie de voir l'Aeroscreen en course en 2018
Par :
21 janv. 2018 à 14:30

Le président de la compétition de l'IndyCar, Jay Frye, a indiqué que la présence de l'Aeroscreen aux essais de pré-saison de Phoenix ne garantissait pas son utilisation en course dans la saison.

Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Tony Kanaan, A.J. Foyt Enterprises
La voiture d'Ed Jones, Chip Ganassi Racing Honda
Alexander Rossi, Andretti Autosport Honda
Will Power, Team Penske Dallara-Chevrolet IR18
Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing Honda
Ed Jones, Chip Ganassi Racing Honda

Alors que la Formule 1 a choisi la solution du Halo pour la saison 2018, les instances de l'IndyCar se sont d'emblée tournées vers l'Aeroscreen, qui présente l'avantage de ne pas perturber la vision des pilotes sur les pistes ovales.

C'est justement sur l'une de ces pistes que viendra la première utilisation en réel de l'Aeroscreen, qui équipera l'une des voitures lors des tests de pré-saison en février prochain à Phoenix. Les données récoltées ce jour-là seront ensuite analysées de manière intensive et étendue, afin de ne pas prendre de décision trop rapide.

"Il y a toujours un débat sur le fait de s'en servir dans le championnat ou non, mais c'est quelque chose sur lequel on travaille. On décidera ensuite collectivement si l'on poursuit dans cette voie ou si l'on explore une autre solution", a déclaré Jay Frye, président de la compétition de l'IndyCar, à Motorsport.com.

L'une des barrières existantes à l'introduction de l'Aeroscreen en cours de saison est la capacité de toutes les parties à mettre en place des processus permettant la production et l'installation de plus d'une vingtaine d'Aeroscreens sur les monoplaces.

"Le kit aérodynamique 2018 a été conçu avec la possibilité d'y ajouter un Aeroscreen, donc pas de problème là-dessus. Mais cela prend tout de même du temps de mettre un Aeroscreen sur 24 à 26 voitures. Vous êtes à la merci des autres, le vendeur qui construit l'Aeroscreen, celui qui vend les pièces pour l'attacher à la voiture, et ensuite Dallara [qui fabrique les châssis]. Y a-t-il le temps de faire tout cela lors d'une saison chargée ?"

L'Aeroscreen sera en tous les cas testé lors des essais de Phoenix, Frye souhaitant que le dispositif soit utilisé de jour mais aussi de nuit, les courses nocturnes étant une partie intégrante de l'IndyCar. Après de nombreuses heures d'essais en simulateur (avec Gabby Chaves), cela représentera le dernier test pour l'Aeroscreen !

Propos recueillis par David Malsher

Alfa Romeo en IndyCar dans le futur ?

Article précédent

Alfa Romeo en IndyCar dans le futur ?

Article suivant

Newgarden et Castroneves vont faire leurs débuts en Rallycross

Newgarden et Castroneves vont faire leurs débuts en Rallycross
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Auteur Michaël Duforest