Alexander Rossi remporte le centième Indy 500 !

partages
commentaires
Alexander Rossi remporte le centième Indy 500 !
Par :
29 mai 2016 à 19:38

En parvenant à ne pas ravitailler dans les derniers tours, le jeune Américain de l'écurie Andretti-Herta s'est imposé pour ses débuts dans la grande classique américaine devant Carlos Muñoz et Josef Newgarden.

Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
James Hinchcliffe, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda
Townsend Bell, Andretti Autosport Honda
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Carlos Munoz, Andretti Autosport Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Takuma Sato, A.J. Foyt Enterprises Honda
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet

Les 25 premiers tours ont vu James Hinchcliffe et Ryan Hunter-Reay s'échanger de nombreuses fois le commandement, avant que Josef Newgarden ne vienne s'intercaler entre eux en même temps que sa monoplace Chevrolet entre leurs Honda. Puis ce fut au tour de Townsend Bell de les dépasser tous les trois pour s'emparer de la tête au 42e passage, après que tous les pilotes aient effectué leur premier ravitaillement aux alentours du 30e tour.

La première neutralisation est survenue au 47e tour en raison de débris dans la ligne droite de retour. Hunter-Reay est ressorti en tête devant Simon Pagenaud, Bell, Newgarden, Hinchcliffe, Carlos Muñoz et Tony Kanaan qui a heurté le muret dans l'allée des stands après avoir dû se déporter tandis que Will Power quittait son emplacement, ce qui a valu une pénalité de drive through à ce dernier une fois la course repartie.

Juan Pablo Montoya, vainqueur l'an dernier, a provoqué la seconde neutralisation en allant heurter le mur après avoir perdu l'arrière de sa monoplace à la sortie du virage n°2. Le Colombien s'était montré très discret depuis le départ et occupait à ce moment la 17e place.

Power, qui ne s'était pas arrêté, se retrouvait en tête devant Hinchcliffe, Hunter-Reay, Helio Castroneves, Bell, Newgarden, Muñoz, Kanaan, Mikhail Aleshin et Pagenaud qui clôturait le top dix devant Dixon. Mais le Français était contraint par la direction de course à rétrograder en queue de peloton après s'être frotté à Aleshin dans les stands. Celui-ci a alors profité d'un restart avorté pour repasser par son stand et ajouter un peu d'appui sur l'avant.

La course est vraiment repartie au début du 76e tour et Hinchcliffe s'est aussi porté au commandement en faisant l'extérieur à Power dans le premier virage, bientôt suivi par Hunter-Reay qui a pris la tête à la fin du tour suivant. Bell et Newgarden ont également passé Power, puis Castroneves a fait de même, intégrant pour la première fois le top cinq.

Le Brésilien a aussitôt pris le dessus sur Newgarden pour devenir le premier Chevrolet derrière les Honda de Hinchcliffe, repassé en tête, Hunter-Reay et Bell. Et il a fait mieux encore en passant Bell à l'entrée du 85e tour, puis en prenant l'aspiration de Hinchcliffe qui repassait Hunter-Reay pour la énième fois au début du 89e, et enfin en prenant le dessus sur le Canadien une boucle plus tard ! Ces deux-là se sont ensuite échangé plusieurs fois la première place au jeu de l'aspiration.

Deux tours après que Power soit repassé par son stand, leur duel a été interrompu au 94e par la sortie de piste de Sage Karam qui était brillamment remonté jusqu'à la sixième place et venait de passer Bell pour la cinquième dans la ligne droite quand celui-ci est venu se glisser à l'intérieur du premier virage, le toucher légèrement et l'envoyer dans le mur.

Après les troisièmes ravitaillements des leaders survenus durant cette neutralisation, Bryan Clauson, resté en piste, occupait la tête devant Castroneves, Hunter-Reay, Hinchcliffe, Bell, Andretti, Kanaan, Newgarden, Muñoz, et Graham Rahal qui précédait Aleshin, Dixon et Pagenaud remonté en 13e position. Le Safer Wall nécessitant quelques réparations, tel était au centième tour... moment où Clauson s'est engouffré dans les stands non sans avoir occupé la tête à la mi-course !

Course à l'économie

La seconde mi-temps a débuté au début du 105e tour, Hunter-Reay passant Castroneves et Kanaan se hissant à la troisième place au prix d'un superbe restart, puis à la deuxième en passant Castroneves, qui était repassé en tête, en même temps que Hunter-Reay. Déventé, Castroneves a été passé peu après par Bell, Hinchcliffe et Newgarden.

Kanaan a pris la tête à la fin du 108e tour, sous les acclamations du public qui le préfère à Hunter-Reay ou Bell, Américains qui l'ont ensuite repassé tout comme Hinchcliffe et Castroneves.

La quatrième neutralisation est survenue au 115e tour quand Aleshin est parti à la faute et a été heurté par Daly en perdition derrière lui. Un nouvel incident sans gravité qui a entraîné une quatrième série de ravitaillements sous drapeaux et feux jaunes. Lesquels en ont vu un autre se produire, Bell et Hunter-Reay, deux des équipiers de chez Andretti, s'accrochant en quittant leur emplacement, le premier ayant d'abord légèrement touché Castroneves et recevant une pénalité.

Pas rentrés, Alex Tagliani et Alexander Rossi occupaient la tête au restart du 122e tour devant Castroneves, Hinchcliffe et Kanaan. Et les deux “décalés” parvenaient, tout en se passant plusieurs fois, à rester devant, à la lutte avec Bell... ressorti des stands après sa pénalité mais à un tour des leaders.

Rossi, leader, est rentré au 140e tour soit trois après Tagliani sur lequel il avait creusé l'écart. Les bons copains Castroneves et Kanaan ont retrouvé la tête devant Hinchcliffe, Muñoz, Newgarden, Dixon, Takuma Sato, Rahal, Sébastien Bourdais et Charlie Kimball. Pagenaud n'était que 21e mais avait effectué un arrêt supplémentaire lors de la neutralisation précédente.

Une nouvelle neutralisation est survenue au 150e tour, Buddy Lazier ayant perdu une roue, alors que les leaders venaient de rentrer pour leur deuxième ravitaillement sous drapeau vert. Muñoz, Sato, Dixon, Rahal, Max Chilton et Spencer Pigot se sont retrouvés aux six premières places avant de passer eux aussi par leur stand, laissant Castroneves en tête devant Kanaan, Newgarden, Hinchcliffe, Bourdais, J.R. Hildebrand, Power et Rossi. Muñoz, Sato et Dixon venaient ensuite lors du sixième restart au début du 158e tour.

Kanaan et Newgarden se sont portés en tête de la meute, négociant les deux premiers virages côte à côte, bientôt rejoints dans leur lutte par Hinchcliffe qui a pris la tête au 161e tour. Puis Sato a frotté le mur, entraînant une nouvelle neutralisation. Castroneves, dont la protection de roue arrière gauche se détachait après avoir été touchée par Hildebrand, a pu changer son aileron arrière sous drapeau jaune mais a quand même perdu beaucoup de temps et toute chance de quatrième victoire.

Hildebrand, justement, se retrouvait en tête en ne s'étant pas arrêté devant Tagliani (décalé), Hinchcliffe, Kanaan, Dixon, Newgarden, Muñoz, Power, Rossi et Power. Et si le jeune Américain et Tagliani n'avaient aucune chance d'aller au bout sans ravitailler, leurs suivants allaient eux aussi probablement devoir le faire une fois de plus.

Kanaan, Newgarden et Hinchcliffe sont vite repassés devant Hildebrand après le restart du 168e tour, les deux premiers se passant à plusieurs reprises tandis que Hildebrand repassait Hinchcliffe à une vingtaine de tours de l'arrivée, puis Kanaan 16 avant la fin... pour rentrer aussitôt ravitailler et laisser le commandement à Newgarden, son équipier chez Carpenter, devant Muñoz et Kanaan.

Muñoz a pris la tête au panneau “dix tours” puis l'a échangée plusieurs fois avec Newgarden tandis que Kanaan, troisième, ravitaillait au 192e passage. Newgarden et Hinchcliffe l'ont imité trois boucles plus tard, et Muñoz en a fait une de plus. Il est ressorti devant Kanaan mais Alexander Rossi a été le seul parmi les leaders à éviter de repasser au stand – contrairement à Castroneves et Bourdais qui ont été les tout derniers obligés de le faire – et a remporté cette centième édition !

IndyCar 2016 - Indy 500 - Course
P.PiloteÉquipeTemps
1 98 États-UnisAlexander Rossi http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Rossi_s.png Andretti-Herta (H) 3:02.0872
2 26 ColombieCarlos Muñoz http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Munoz_s.png Andretti (H) +4.4975
3 21 États-UnisJosef Newgarden http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Newgarden_s.png Carpenter (C) +4.9304
4 10 BrésilTony Kanaan http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Kanaan_s.png Ganassi (C) +10.4963
5 42 États-UnisCharlie Kimball http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Kimball_s.png Ganassi (C) +10.5218
6 6 États-UnisJ.R. Hildebrand http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Hildebrand_s.png Carpenter (C) +11.3459
7 5 CanadaJames Hinchcliffe http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Hinchcliffe_s.png Schmidt (H) +12.7744
8 9 Nouvelle-ZélandeScott Dixon http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Dixon_s.png Ganassi (C) +15.1607
9 11 FranceSébastien Bourdais http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Bourdais_s.png KVSH (C) +21.0613
10 12 AustralieWill Power http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Power_s.png Penske (C) +21.5171
11 3 BrésilHelio Castroneves http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Castroneves_s.png Penske (C) +22.1015
12 77 EspagneOriol Servia http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Servia_s.png Schmidt (H) +23.8140
13 27 États-UnisMarco Andretti http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Andretti_s.png Andretti (H) +24.9700
14 15 États-UnisGraham Rahal http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Rahal_s.png Rahal (H) +28.2494
15 8 Royaume-UniMax Chilton http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Chilton_s.png Ganassi (C) +28.7589
16 41 Royaume-UniJack Hawksworth http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Hawksworth_s.png Foyt (H) +32.1748
17 35 CanadaAlex Tagliani http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Tagliani_s.png Foyt (H) +32.1993
18 63 Royaume-UniPippa Mann http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Mann_s.png Coyne (H) +1 tour
19 22 FranceSimon Pagenaud http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Pagenaud_s.png Penske (C) +1 tour
20 19 ColombieGabby Chaves http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Chaves_s.png Coyne (H) +1 tour
21 29 États-UnisTownsend Bell http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Bell_s.png Andretti (H) +1 tour
22 61 AustralieMatthew Brabham http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Brabham_s.png Murray (C) +1 tour
23 88 États-UnisBryan Clauson http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Clauson_s.png Coyne (H) +2 tours
24 28 États-UnisRyan Hunter-Reay http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Hunter-Reay_s.png Andretti (H) +2 tours
25 16 États-UnisSpencer Pigot http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Pigot_s.png Rahal (H) +5 tours
26 14 JaponTakuma Sato http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Sato_s.png Foyt (H) +37 tours
27 7 RussieMikhail Aleshin http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Aleshin_s.png Schmidt (H) +74 tours
28 25 Stefan Wilson http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Wilson_s.png KVSH (C) +81 tours
29 18 États-UnisConor Daly http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Daly_s.png Coyne (H) +85 tours
30 4 États-UnisBuddy Lazier http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Lazier_s.png Lazier/Burns (H) +100 tours
31 20 États-UnisEd Carpenter http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Carpenter_s.png Carpenter (C) +102 tours
32 24 États-UnisSage Karam http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Karam_s.png Dreyer & Reinbold (C) +107 tours
33 2 ColombieJuan Pablo Montoya http://www.toilef1.com/site/image/indycar/2016/06-Indy500/Montoya_s.png Penske (C) +137 tours

(C) = Chevrolet, (H) = Honda

Article suivant
La grille de départ des 500 Miles d'Indianapolis

Article précédent

La grille de départ des 500 Miles d'Indianapolis

Article suivant

Rossi incrédule après sa victoire à l'Indy 500 !

Rossi incrédule après sa victoire à l'Indy 500 !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement 500 Miles d'Indianapolis
Lieu Indianapolis Motor Speedway
Auteur Jean-Philippe Vennin