Alonso a cassé son volant en se crashant à Indy

partages
commentaires
Alonso a cassé son volant en se crashant à Indy
Par :
26 mai 2019 à 08:29

Fernando Alonso a cassé le volant de sa monoplace dans l'accident qu'il a subi mercredi dernier, lors des essais des 500 Miles d'Indianapolis.

Dans une vidéo de son équipe, McLaren, Fernando Alonso a montré pour la première fois les dégâts causés à son volant lors de son accident à Indianapolis. L'Espagnol a percuté le mur mercredi dernier, au cours de la deuxième journée d'essais.

Après avoir touché le mur extérieur du virage 3, sa voiture est partie en tête-à-queue à l'intérieur avant de rebondir vers le mur extérieur du virage 4. Des images impressionnantes, mais le double Champion du monde de F1 l'affirme, c'est bien moins violent à l'intérieur du cockpit.

"Cela avait l'air spectaculaire de l'extérieur, mais de l'intérieur ce n'était pas si mauvais. Je pense que sur le deuxième impact, de l'arrière, mes jambes ont touché le volant, et ça l'a cassé. Si vous le touchez avec une autre partie du corps, ça va, mais avec les jambes, qui sont très fortes... Plus fortes qu'un volant en tout cas !"  

Lire aussi:

Ce n'est pas la première fois qu'un volant se trouve endommagé ou arraché après un contact dans le mur, c'était par exemple arrivé à J.R. Hildebrand en 2017. L'Américain était parti en tête-à-queue à l'Iowa Speedway et la force de l'impact arrière a permis à ses jambes d'enlever le volant de son emplacement initial.

Alonso a également expliqué pourquoi il a perdu l'avant de sa monoplace mercredi dernier, lorsqu'il suivait Graham Rahal. Pour l'Espagnol, quand les IndyCar sont lancées à plus de 360 km/h, il y a très peu de marge pour le pilote lorsque quelque chose survient.

"Les voitures sont assez 'on/off', vous avez du grip puis soudainement plus du tout, vous êtes passager. Vous roulez dans une bulle d'air et il n'y a plus de grip. Une fois que ça arrive, vous ralentissez, vous tournez, et vous essayez de faire suffisamment de choses avec le volant pour éviter le crash. J'espérais donc ne rien toucher ou passer très proche du mur, mais j'étais juste passager."

Le volant endommagé de Fernando Alonso

Le volant endommagé de Fernando Alonso

Photo de: McLaren

Le volant endommagé de Fernando Alonso

Le volant endommagé de Fernando Alonso

Photo de: McLaren

 

Article suivant
Si McLaren revient à Indy, ce sera avec sa propre équipe

Article précédent

Si McLaren revient à Indy, ce sera avec sa propre équipe

Article suivant

LIVE: 500 Miles d'Indianapolis, Course

LIVE: 500 Miles d'Indianapolis, Course
Charger les commentaires