Alonso : Si on ne se qualifie pas, "on l'aura mérité"

partages
commentaires
Alonso : Si on ne se qualifie pas, "on l'aura mérité"
Par :
19 mai 2019 à 08:54

Après une première journée de qualifications décevante pour Fernando Alonso et McLaren, l'Espagnol adopte une approche pragmatique alors qu'il va devoir en passer par le Bump Day pour décrocher sa place sur la grille de l'Indy 500.

Alors que la journée d'hier visait à assurer les 30 premières places sur la grille de départ de la 103e édition des 500 Miles d'Indianapolis, Fernando Alonso a terminé au 31e rang, réalisant ses quatre tours imposés à une moyenne de 227,224 mph (365,682 km/h), échouant donc à 0,02 mph de Pippa Mann. Le double Champion du monde de F1 va désormais jouer sa place dans la classique américaine en passant par le fameux Bump Day, où il fera face à James Hinchcliffe, Kyle Kaiser, Sage Karam, Patricio O’Ward et Max Chilton pour essayer d'accrocher l'un des trois derniers emplacements disponibles sur la grille.

Si la météo, ô combien incertaine pour ce dimanche, le permet, ces six pilotes auront une demi-heure d'essais dans la matinée à Indianapolis avant de disposer d'un seul run qualificatif de quatre tours lors d'une séance qui débutera à 18h15 heure française. L'ordre de départ sera Hinchcliffe, Chilton, Alonso, Karam, O’Ward et Kaiser. 

Lire aussi:

S'exprimant sur les difficultés rencontrées ce samedi, Alonso a déclaré : "Ça a de nouveau été une journée difficile, une semaine difficile en général mais la journée a été compliquée. Le run du matin, les conditions n'étaient peut-être pas trop mauvaises. Nous pensions qu'il ne s'agissait pas [d'un bon ordre de passage], mais les équipes ont vite bougé et nous sommes sortis vers 13h00."

"Je pense que les conditions étaient OK, mais nous avons eu une crevaison à l'arrière à ce moment-là, donc nous avons attendu l'après-midi pour voir les conditions, voir si elles allaient être un peu plus fraîches, et ça a été le cas. Nous avons saisi saisi l'occasion de faire deux, trois runs supplémentaires pour progresser. Nous avons légèrement amélioré la moyenne, mais oui, ce n'était pas suffisant pour être dans le top 30 malheureusement, donc il faut essayer à nouveau [ce dimanche] et désormais rester calme. Bien sûr, c'est un moment difficile pour tout le monde dans l'équipe et pour moi, mais il n'y a pas grand-chose à faire." 

"Les quatre tours sont à fond, vous ne levez pas le pied ici ou là, donc la vitesse que nous avons n'est pas suffisante pour être dans le top 30. Donc nous allons essayer de faire quelque chose pour demain, mais nous ne pourrons pas trouver grand-chose d'un jour à l'autre. Malgré tout, avec un peu de chance, ce sera assez pour être dans les trois premiers sur six." 

Lire aussi:

Interrogé sur son approche avant cette ultime tentative, Alonso explique : "La même qu'aujourd'hui. Je pense qu'aujourd'hui j'ai abordé les quatre derniers tours comme il fallait. Vous essayez de vous lancer, et vous êtes plus ou moins heureux de votre run, mais ensuite quand vous voyez les temps, ce n'est pas suffisant, évidemment."

"Demain, nous essaierons de faire ces quatre tours proprement, sans erreurs, en essayant d'être à fond pendant les quatre, et ensuite si c'est suffisant pour être dans le top 3, nous prendrons, et nous essaierons de faire une bonne course. Si ce n'est pas suffisant et que nous sommes quatrième sur six, on l'aura mérité ; il y aura peut-être eu trois voitures plus rapides que nous. Donc il n'y a rien que l'on puisse faire de plus. Essayer de réaliser les runs demain du mieux possible, et la même chose qu'aujourd'hui, rester calme, rester concentré et essayer de faire du bon boulot."

Avec David Malsher 

 

Article suivant
Q1 - Pigot en tête, Alonso devra se qualifier dimanche !

Article précédent

Q1 - Pigot en tête, Alonso devra se qualifier dimanche !

Article suivant

Bourdais dans le top 9 malgré une faute coûteuse en qualifs

Bourdais dans le top 9 malgré une faute coûteuse en qualifs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement 500 Miles d'Indianapolis
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Fabien Gaillard