Barrichello : Alonso doit "s'attendre à l'inattendu" à Indianapolis

Rubens Barrichello, qui a lui-même roulé en IndyCar en 2012, a mis en garde Fernando Alonso après la décision de ce dernier de prendre le départ des 500 Miles le mois prochain.

Barrichello : Alonso doit "s'attendre à l'inattendu" à Indianapolis
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso et Zak Brown, directeur exécutif McLaren Technology Group
Rubens Barrichello
Rubens Barrichello, Williams F1 Team et Fernando Alonso, Scuderia Ferrari
Rubens Barrichello, Honda Racing F1 Team, RA108 devant Fernando Alonso, Renault F1 Team, R28
Fernando Alonso, McLaren

Après avoir quitté la Formule 1 en fin de saison 2011, Rubens Barrichello a rejoint le championnat IndyCar pour une saison avec l'équipe KV Racing. Lors de son passage dans la discipline, le Brésilien n'a pas décroché de podium mais ses concurrents le respectaient énormément. À Indianapolis, il s'était qualifié en 10e position avant de terminer 11e de l'épreuve, dont il avait mené deux tours.

Apprenant la nouvelle mercredi de l'engagement de Fernando Alonso aux 500 Miles d'Indianapolis, il a mis le double Champion du monde en garde. L'Espagnol pourrait être surpris, d'après lui.

"Malgré tout ce que j'ai pu faire dans ma carrière – et j'avais fait des essais sur ovale –, quand je suis allé à Indy, j'ai vu l'inattendu", explique Barrichello à Motorsport.com. "Pour moi, ce sont des mots essentiels : s'attendre à l'inattendu. Indianapolis, c'est se préparer à l'inattendu. C'est une très longue course, et j'espère qu'il aura le temps pour des essais. Ce n'est pas seulement lui, c'est contre tout le monde, dans certaines situations, les turbulences et le trafic, ça doit être compris."

Barrichello ne cache pas que, lorsqu'il a appris la nouvelle de l'absence d'Alonso au Grand Prix de Monaco pour participer à l'Indy 500, il n'y a d'abord pas cru. "Quand j'ai vu la nouvelle, je n'y croyais pas !" lance-t-il. "Il ne fait pas l'impasse sur n'importe quelle course, c'est Monaco ! Mais c'est son choix, avec Honda."

En dépit de sa mise en garde sur le contexte, Barrichello ne doute pas de voir Alonso être performant rapidement, notamment parce qu'il évoluera avec l'équipe Andretti Autosport, pouvant lui garantir un package efficace.

"C'est un grand pilote, et je suis certain qu'il s'adaptera très bien à l'ovale", assure l'ancien pilote Ferrari. "Il a derrière lui une très bonne équipe à Indianapolis, en ce qui concerne la voiture et l'efficacité, ce sera bien."

Propos recueillis par Erik Gabriel

partages
commentaires
Andretti : Un rookie comme Alonso peut gagner l'Indy 500

Article précédent

Andretti : Un rookie comme Alonso peut gagner l'Indy 500

Article suivant

Les risques et le danger sur ovale n'inquiètent pas Alonso

Les risques et le danger sur ovale n'inquiètent pas Alonso
Charger les commentaires