Bruce McLaren pourrait intégrer le Hall of Fame d'Indy

partages
commentaires
Bruce McLaren pourrait intégrer le Hall of Fame d'Indy
Par : Michaël Duforest
13 févr. 2017 à 19:00

Le Néo-Zélandais Bruce McLaren fait partie des 16 noms pré-sélectionnés pour intégrer cette année le Hall of Fame de l'Indianapolis Motor Speedway.

Tyler Alexander et Bruce McLaren
Le vainqueur Eddie Cheever, Jr.
Dario Franchitti
Dario Franchitti, Target Chip Ganassi Racing Honda
Première victoire Ford aux 24 Heures du Mans 1966 : la Ford GT-40 Mark II gagnante pilotée par Bruce McLaren et Chris Amon
Bruce McLaren, Henry Ford II et Chris Amon sur le podium de la victoire après les 24 Heures du Mans 1966
Bruce McLaren, McLaren M7A

Un jury votera parmi seize noms pour décider des personnalités qui intégreront le prestigieux Hall of Fame le 20 mars prochain, date du 108e anniversaire de la création de la compagnie gérant l'Indianapolis Motor Speedway.

Aux côtés de Bruce McLaren, on retrouve deux anciens vainqueurs des 500 Miles d'Indianapolis, à savoir Eddie Cheever (1998) et Dario Franchitti (2007, 2010, 2012).

Lors de sa carrière de pilote, Bruce McLaren n'a tenté sa chance qu'une seule fois à Indianapolis, en 1968. Le Néo-Zélandais était engagé dans l'une des voitures de Carroll Shelby, propulsées par une turbine, mais le légendaire Américain a fini par retirer ses voitures de l'épreuve avant les qualifications.

C'est après son décès, survenu en 1970 lors d'essais à Goodwood, que le nom de McLaren a pris d'assaut le Speedway et a signé trois victoires dans les années 70, la première en 1972 avec la McLaren privée de Mark Donohue, engagée par un certain Roger Penske...

Les deux autres victoires de McLaren à Indy ont été remportées par l'écurie officielle, en 1974 et 1976, à chaque fois avec Johnny Rutherford au volant. "Lone Star JR" avait signé la pole position de l'édition 1973, mais avait dû renoncer suite à des problèmes de moteur.

Lors de sa carrière de pilote, Bruce McLaren a remporté quatre Grands Prix de Formule 1, ainsi que l'édition 1966 des 24 Heures du Mans, dans une voiture qu'il partageait avec son compatriote Chris Amon.

Article suivant
Hildebrand termine les essais de Phoenix en tête, puis dans le mur

Article précédent

Hildebrand termine les essais de Phoenix en tête, puis dans le mur

Article suivant

Le KV Racing Technology met la clé sous la porte

Le KV Racing Technology met la clé sous la porte
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Bruce McLaren
Équipes McLaren Boutique
Auteur Michaël Duforest