Carlin a fait ses premiers essais

partages
commentaires
Carlin a fait ses premiers essais
Par :
23 janv. 2018 à 14:02

L'écurie de Trevor Carlin, référence des formules de promotion depuis des décennies, passe cette saison en IndyCar, et la première voiture de l'équipe a pris la piste sur le tracé routier du Homestead-Miami Speedway.

Les troupes de Carlin ont disposé de cinq heures d'essais ce lundi pour découvrir la nouvelle version de la Dallara IndyCar, ornée du kit aérodynamique universel, et nommée UAK18. Une période de découverte qui s'est bien passée, Max Chilton et Charlie Kimball se relayant pour boucler environ 90 tours de piste, sans souci majeur.

"J'étais excité, pour être honnête ! C'était assez émouvant de voir la voiture quitter le stand pour la première fois. Et elle est revenue sans avoir besoin d'assistance, ce qui est toujours bon !", a expliqué Carlin à Motorsport.com.

"Pour être tout à fait honnête avec vous, les gars ont fait un boulot incroyable, comme s'ils s'occupaient de ces voitures depuis des années. Il y a beaucoup de choses à apprendre, mais tout s'est passé d'une façon normale, donc je suis très content et excité pour l'équipe."

L'équipe Carlin va encore passer quelques jours en Floride, puisque Charlie Kimball pilotera ce mardi, une nouvelle fois à Homestead-Miami, avant deux journées d'essais pour Max Chilton sur le circuit de Sebring mercredi et jeudi. Un timing serré, mais facilité par le fait que pour l'instant, peu de pilotes se sont déclarés pour les deux baquets Indy Lights disponibles chez Carlin.

"C'était un peu agité, évidemment, on a une équipe ici et une équipe à l'usine en train de construire la deuxième voiture. Mais pour l'instant on n'a pas eu énormément d'intérêt pour notre équipe d'Indy Lights, donc une fois les voitures prêtes on a pu mettre plus de ressources sur les IndyCar."

L'expérience de l'équipe en GP2 (où elle était engagée jusqu'en 2016 avant de revenir cette saison en F2) est aussi primordiale, l'entreprise ayant l'habitude de calendriers serrés, même si cela passera à l'étape supérieure en IndyCar, dont la saison court de mars à septembre !

"C'était comme cela en GP2, vous aviez des voitures, mais à cause du calendrier vous deviez les ramener à l'usine en un morceau, les démonter, les remonter, et vous aviez deux heures pour les remettre dans les camions pour la course suivante."

Du côté du pilote britannique de l'équipe, Max Chilton, le premier retour est extrêmement positif, après une journée marquée par un seul souci, une radio défaillante. Quelque chose qui n'a donc rien à voir avec la nouvelle monoplace, qui s'est parfaitement comportée !

"Il n'y a eu aucun souci, à part une radio récalcitrante", explique Chilton à Motorsport.com. "Je pense que c'est exceptionnel pour une voiture qui n'a jamais roulé auparavant. On a juste fait une demi-journée mais on n'a pas eu de problème, ce qui est un très bon début. Mais je n'en n'attendais pas moins, car Carlin fait toujours tout à la perfection donc je ne m'attendais pas à rencontrer des problèmes."

Il reste maintenant un peu moins de deux mois à la structure britannique pour se préparer pour la saison 2018 d'IndyCar, dont le coup d'envoi sera donné le week-end du 11 mars, dans les rues de St. Petersburg, en Floride.

Propos recueillis par David Malsher

Article suivant
Newgarden et Castroneves vont faire leurs débuts en Rallycross

Article précédent

Newgarden et Castroneves vont faire leurs débuts en Rallycross

Article suivant

Les qualifs de l'Indy 500 auront moins de poids

Les qualifs de l'Indy 500 auront moins de poids
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Essais de Carlin à Homestead
Lieu Homestead-Miami Speedway
Pilotes Max Chilton , Charlie Kimball
Équipes Carlin
Auteur Michaël Duforest