Course - Newgarden profite des malheurs de Power et s'impose !

partages
commentaires
Course - Newgarden profite des malheurs de Power et s'impose !
Par : Michaël Duforest
23 avr. 2017 à 21:50

Josef Newgarden a remporté le Grand Prix d'Alabama, troisième manche de la saison 2017 d'IndyCar, après un arrêt au stand tardif de Will Power, en raison d'une crevaison.

Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing Honda
Conor Daly, A.J. Foyt Enterprises Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Honda
Will Power, Team Penske Chevrolet
Fernando Alonso assis dans la voiture de Marco Andretti
Mikhail Aleshin, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Le nez de la voiture de Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet
Zach Veach, Ed Carpenter Racing Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Honda
Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet

Au départ, Will Power conserve les commandes devant son équipier Helio Castroneves et Scott Dixon, alors que derrière, James Hinchcliffe et Ryan Hunter-Reay se percutent dans le virage 4, en lutte pour la cinquième place. L'Américain conserve sa position mais perd la dérive droite de son aileron avant.

Le drapeau jaune sort à l'issue du deuxième tour en raison du débris en piste, mais après un dépassement de Josef Newgarden sur Hinchcliffe puis Hunter-Reay, qui doit rentrer au stand lors de la neutralisation, pour changer son aileron avant.

La course reprend au sixième tour, et immédiatement Pagenaud tente de subtiliser la troisième place à Dixon dans l'épingle mais n'y parvient pas, alors qu'il est sous la pression de Newgarden, seul pilote de pointe à être parti en pneus durs.

Après une longue bataille entre les deux équipiers, Newgarden parvient enfin à déposséder son équipier de la quatrième position, mais au prix d'un léger contact dans l'épingle, le Français sortant de la piste et laissant passer Hinchcliffe.

Au 20e tour de piste, Tony Kanaan est le premier des leaders à s'engouffrer dans la voie des stands pour chausser des enveloppes dures, alors qu'au même instant des gouttes de pluie s'abattent dans la pitlane !

Simon Pagenaud passe à son tour dans les stands lors de la boucle suivante, avant Will Power au 21e passage. Les gouttes de pluie s'évaporent vite, et au 24e tour, Scott Dixon est le dernier du groupe de tête à rentrer dans la pitlane, alors que Josef Newgarden a utilisé ses pneus durs à bon escient, pour revenir dans les échappements de son équipier, de nouveau en tête.

Dans le deuxième relais, la situation s'inverse et c'est désormais Newgarden qui se retrouve sur les mauvais pneus. Power en profite rapidement pour se constituer une avance de plus de quatre secondes, alors que Newgarden doit se défendre face aux attaques de Dixon jusqu'à son arrêt, à la fin du 43e des 90 tours de course.

Power et Dixon passent à leur tour par la voie des stands au passage suivant, et Newgarden parvient une nouvelle fois à s'intercaler entre les deux hommes, qui constituent toujours le top 3. À quelques tours du troisième passage aux stands, au 63e passage, la voiture de sécurité est une nouvelle fois de sortie, Spencer Pigot étant arrêté après l'épingle.

Dans la pitlane, Will Power parvient à ressortir en tête, mais c'est Scott Dixon qui se retrouve en deuxième position, chipant ainsi la position de Josef Newgarden, troisième, devant Simon Pagenaud et James Hinchcliffe. Seul pilote à rester en piste, Charlie Kimball récupère la tête, mais ne peut pas rallier l'arrivée sans un arrêt supplémentaire.

La course reprend à 22 tours de l'arrivée, au moment du retour de la pluie ! Newgarden bondit au troisième rang en dépassant Scott Dixon dans l'avant-dernier virage, son lieu fétiche, où il avait dépassé nombre de pilotes lors de sa victoire ici en 2015.

À 13 tours du but, coup de théâtre, le leader Power (depuis l'arrêt de Kimball trois tours plus tôt) doit passer par la voie des stands ! L'Australien est victime d'une crevaison suspectée à l'arrière gauche et doit laisser son équipier Newgarden assumer la tête de la course, avec dans ses échappements un Dixon très pressant, déjà monté à six reprises sur le podium à Barber sans jamais s'imposer.

Dans les derniers tours, l'Américain creuse l'écart et Josef Newgarden remporte donc sa première victoire pour le Team Penske devant Scott Dixon et Simon Pagenaud. Huitième à l'arrivée, Sébastien Bourdais conserve la tête du championnat, avec six points d'avance sur Dixon et sept sur Newgarden. Pour Will Power, le mauvais début de saison se poursuit et il doit se contenter de la 14e place.

IndyCar - Barber - Course
P.PiloteÉcurieÉcart
1 2 united_states Josef Newgarden  Penske (C) -
2 9 new_zealand Scott Dixon  Ganassi (H) 1.0495
3 1 france Simon Pagenaud  Penske (C) 2.5706
4 3 brazil Helio Castroneves  Penske (C) 11.1592
5 98 united_states Alexander Rossi  Andretti (H) 12.0469
6 5 canada James Hinchcliffe  Schmidt (H) 12.5905
7 10 brazil Tony Kanaan  Ganassi (H) 15.4105
8 18 france Sébastien Bourdais  Coyne (H) 16.0651
9 26 japan Takuma Sato  Andretti (H) 20.1764
10 7 russia Mikhail Aleshin  Schmidt (H) 20.7064
11 28 united_states Ryan Hunter-Reay  Andretti (H) 22.2061
12 8 united_kingdom Max Chilton  Ganassi (H) 22.9713
13 15 united_states Graham Rahal  Rahal (H) 24.3457
14 12 australia Will Power  Penske (C) 26.3177
15 83 united_states Charlie Kimball  Ganassi (H) 35.4868
16 19 united_arab_emirates Ed Jones  Coyne (H) 39.5644
17 14 colombia Carlos Muñoz  Foyt (C) 50.3679
18 4 united_states Conor Daly  Foyt (C) 51.2029
19 21 united_states Zach Veach  Carpenter (C) 56.2545
20 20 united_states Spencer Pigot  Carpenter (C) 1 tour
21 27 united_states Marco Andretti  Andretti (H) 3 tours

(C) = Chevrolet, (H) = Honda

Article suivant
Alonso à Indy, une idée depuis "quatre ou cinq ans"

Article précédent

Alonso à Indy, une idée depuis "quatre ou cinq ans"

Article suivant

Championnat - Bourdais reste devant, resserrement en tête

Championnat - Bourdais reste devant, resserrement en tête
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Barber
Lieu Barber Motorsports Park
Auteur Michaël Duforest