Course - Will Power remporte une incroyable course à Pocono !

L'Australien Will Power a remporté l'épreuve IndyCar de Pocono pour la seconde année consécutive après un incroyable retour, puisqu'il se situait à un tour des leaders en début d'épreuve.

Au départ, Takuma Sato conserve la tête alors que derrière lui, la quasi totalité du peloton est côte-à-côte avec quelqu'un ! Tony Kanaan prend la deuxième position alors que Helio Castroneves réalise un départ de rêve, passant de 20e à dixième en un tour à peine !

Au tour suivant, Tony Kanaan s'empare du commandement, alors qu'Alexander Rossi dépasse Sato pour le gain de la deuxième position. Le Japonais doit également s'incliner face à Will Power au cinquième des 200 tours de piste.

 

Après seulement dix tours, le poleman Sato ne figure déjà plus dans le top 10, indiquant à la radio souffrir, particulièrement dans les virages 1 et 3. Ce qui est évidemment embêtant sur un ovale ne comportant que trois virages, contrairement aux quatre habituels !

Vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis en 2016, Alexander Rossi s'empare de la tête de l'épreuve à l'issue du douzième tour de course, reléguant ainsi Tony Kanaan à la deuxième position. Will Power reste troisième, devant Charlie Kimball et Simon Pagenaud.

Au 22e tour, Esteban Gutiérrez rentre au stand avec une ailette brisée sur le pare-chocs arrière gauche, et provoque la première neutralisation de l'épreuve. Le Mexicain, prometteur onzième pour sa première course sur superspeedway, a légèrement brossé le mur dans le virage 3.

Tout le peloton profite alors du drapeau jaune pour s'arrêter au stand, Rossi ressort en tête devant Power, Kanaan, Dixon et Hinchcliffe, avec Hunter-Reay déjà remonté en sixième position ! Parti en pole, Takuma Sato repart de la pitlane en 13e place.

La course repart au 28e tour, et Tony Kanaan prend l'extérieur pour passer Power et Rossi, et s'emparer du commandement de nouveau ! L'Américain perd ensuite d'autres places, au profit de Dixon et Hinchcliffe.

Deux tours plus tard, Dixon dépasse Power et Kanaan pour prendre la tête, alors que l'Australien doit également s'incliner face à Hinchcliffe, Rahal et Rossi. Comme souvent à Pocono, la notion de "momentum" est cruciale, les pilotes tentant de perdre le moins d'élan possible en dépassant ou en se faisant dépasser.

Au quart de course, Dixon continue de mener, devant Rossi, Hinchcliffe et Newgarden. Le pilote Penske passe ensuite en troisième place et est la seule monoplace équipée d'un bloc Chevrolet présente dans le top 5.

Les arrêts au stand sous drapeau vert débutent au 54e tour, avec tout d'abord le leader Scott Dixon. Le Néo-Zélandais a logiquement utilisé plus d'essence que ses poursuivants, restés blottis dans son aspiration pendant l'ensemble du relais.

Newgarden et Pagenaud effectuent leur arrêt au tour suivant, alors que la majorité du peloton s'engouffre dans la pitlane à la fin du 56e tour de piste ! Dixon reprend la tête de l'épreuve "virtuelle" en dépassant l'ensemble du groupe, attendans les arrêts des pilotes désormais aux avant-postes, notamment Will Power et Helio Castroneves.

Au soixantième tour, le top 5 est alors composé de Scott Dixon, Alexander Rossi, James Hinchcliffe, Josef Newgarden et Tony Kanaan. Simon Pagenaud est septième, trois places devant Helio Castroneves. Rossi repasse lui en tête au tour suivant, Dixon ayant besoin d'économiser un peu d'essence.

Au 65e tour, Will Power semble rencontrer un problème, le pilote australien perd énormément de positions, alors que devant, la lutte s'intensifie pour la tête, entre Rossi, Dixon et Hinchcliffe ! Le Néo-Zélandais retrouve la première place au tour suivant, alors que Power entre dans la voie des stands. Le pilote Penske change son aileron avant, et perd un tour dans la manœuvre.

La deuxième salve d'arrêts ravitaillement sous drapeau vert débute au 82e tour, une nouvelle fois avec Scott Dixon, laissant Alexander Rossi reprendre la tête de la course. Simon Pagenaud s'arrête deux boucles plus tard, alors que James Hinchcliffe prend la tête.

Rossi repasse devant au tour suivant, pendant que Newgarden et Kanaan s'arrêtent dans leurs box respectifs. Le leader s'arrête au 86e passage, comme Hunter-Reay, Rahal, Andretti, Castroneves et Sato, qui sont restés en piste quatre tours de plus que Dixon !

Hinchcliffe profite lui de cinq boucles d'avantage sur Dixon, en s'arrêtant à la fin du 87e tour. Le Canadien s'arrête trop loin dans son box, et doit ainsi rester immobilisé plus de 12 secondes ! Après les arrêts, Dixon mène avec plus de trois secondes d'avance sur Pagenaud. Rossi, Hunter-Reay et Andretti complètent le top 5.

 

Au 90e tour, Simon Pagenaud perd trois places, au profit de Rossi, Hunter-Reay (parti en fond de peloton, rappelons-le) et Rahal. Après son erreur au stand, James Hinchcliffe se retrouve en 11e position.

Au 98e tour de piste, le groupe fait la jonction avec Scott Dixon, et Alexander Rossi reprend la tête de l'épreuve. Son équipier Hunter-Reay le suit au passage suivant pour occuper la deuxième place ! Le pilote de la #28 passe ensuite en tête pour mener la mi-course !

Scott Dixon ouvre une nouvelle fois le bal des arrêts au stand au 111e tour, lui qui n'a pu économiser qu'en deuxième partie de relais, une fois qu'il s'est retrouvé en troisième position, derrière le duo d'Andretti Autosport.

Rossi, Hunter-Reay, Rahal et Kanaan ont tenu jusqu'au 115e tour avant de s'arrêter alors qu'au même moment, la course est une nouvelle fois neutralisée, pour l'accident de Sebastian Saavedra dans la monoplace #7.

 

Les pilotes n'ayant pu s'arrêter sous drapeau vert le font donc lors de cette neutralisation, avec notamment Newgarden, Castroneves et Andretti. Ryan Hunter-Reay occupe alors la tête devant Rahal, Dixon, Kanaan, Pagenaud et Rossi, qui a connu un problème à l'arrière droit lors de sont arrêt.

Au restart (123e tour), Kanaan reprend une nouvelle fois la tête en partant troisième, mais il perd le commandement dès le virage #3, au profit de Graham Rahal ! Le Brésilien repasse en tête au tour suivant.

Le drapeau jaune est une nouvelle fois agité au 125e tour, pour un contact impliquant James Hinchcliffe et J.R. Hildebrand. Les deux pilotes percutent violemment le mur, mais sortent de leurs monoplaces sans assistance.

 

La course reprend ses droits au 133e tour, avec donc 68 boucles à parcourir jusqu'au drapeau à damier. Graham Rahal reprend la tête avec un dépassement à l'extérieur au premier virage sur Tony Kanaan.

Le Brésilien ne perd pas de temps et reprend le leadership deux virages plus loin, alors qu'Alexander Rossi dispose de son équipier Ryan Hunter-Reay pour le troisième rang. Dixon dépasse également l'Américain, alors que Rahal reprend la tête au 134e tour ! Il garde les commandes pour une boucle seulement, et Kanaan repasse devant.

Alors que le jeu du chat et de la souris continue devant, Scott Dixon s'arrête au 149e tour. Kanaan, Rahal et Pagenaud suivent le mouvement deux boucles plus loin, laissant Ryan Hunter-Reay occuper la tête de la course.

Power joue la stratégie à la perfection

L'Américain s'engouffre dans la voie des stands au 154e des 200 tours, et Will Power en profite pour mener l'épreuve. Une fois l'ensemble des pitstops effectués, Power repart avec plus de quatre secondes d'avance sur le peloton à moins de 40 tours de l'arrivée ! Kanaan est deuxième, devant Rossi et Dixon.

À 24 tours de la fin de l'épreuve, Scott Dixon est une nouvelle fois le premier à rentrer à son box pour son dernier arrêt, et il est étonnamment suivi par Will Power, qui ne souhaite pas réitérer sa stratégie précédente, ou qui a certainement mis moins d'essence lors de son pitstop précédent.

Kanaan, Hunter-Reay et Rahal rentrent dans la pitlane au 180e tour, alors qu'Alexander Rossi reste en piste, aux commandes de l'épreuve. Deux tours plus tard, le vainqueur de l'Indy 500 2016 s'arrête à son tour et repart derrière Will Power.

Josef Newgarden ravitaille au passage suivant, et reprend la piste juste derrière Rossi ! Avant l'arrêt d'Andretti, qui mène alors la course, Power compte environ deux secondes d'avance sur Rossi et Kanaan, qui luttent pour la troisième place en piste, à l'avantage du Brésilien au 185e tour.

Après une course entière passée dans l'ombre des Honda, Josef Newgarden se montre en dépassant Alexander Rossi, et c'est à lui de mener la charge derrière Will Power ! Marco Andretti passe au stand à dix tours de l'arrivée, il décide de ne pas changer de pneus, mais il repart dans le peloton, laissant Will Power en tête !

Newgarden parvient à faire la jonction, emmenant avec lui Alexander Rossi, les trois hommes ont très légèrement creusé l'écart sur Tony Kanaan, qui a aussi un petit avantage sur Simon Pagenaud. Dans les derniers tours, Newgarden tente de dépasser son équipier, mais Power se place sur la ligne intérieur à l'entrée du virage #3 à chaque occasion, et tient le bon bout à quatre boucles de l'arrivée !

Simon Pagenaud prend la quatrième place à Tony Kanaan à trois tours de la fin de course, et alors qu'elles avaient des difficultés depuis le début du week-end, trois Chevrolet occupent des places dans le top 4, avec la Honda d'Alexander Rossi troisième !

Will Power tient bon jusqu'au bout et remporte une incroyable course à Pocono ! Josef Newgarden termine deuxième et porte son avance au championnat à 18 points sur Scott Dixon, 22 sur Helio Castroneves, 26 sur Simon Pagenaud et 42 sur le vainqueur du jour.

IndyCar - Pocono - Course
P.PiloteÉcurieÉcart
1 12 australia Will Power Penske (C)  
2 2 united_states Josef Newgarden Penske (C) 0.5268
3 98 united_states Alexander Rossi Andretti (H) 0.7112
4 1 france Simon Pagenaud Penske (C) 0.8770
5 10 brazil Tony Kanaan Ganassi (H) 2.9056
6 9 new_zealand Scott Dixon Ganassi (H) 3.3544
7 3 brazil Helio Castroneves Penske (C) 3.7273
8 28 united_states Ryan Hunter-Reay Andretti (H) 4.0833
9 15 united_states Graham Rahal Rahal (H) 4.6884
10 14 colombia Carlos Muñoz Foyt (C) 6.9330
11 27 united_states Marco Andretti Andretti (H) 9.4607
12 20 united_states Ed Carpenter Carpenter (C) 10.4503
13 26 japan Takuma Sato Andretti (H) 11.2388
14 4 united_states Conor Daly Foyt (C) 19.8050
15 88 colombia Gabby Chaves Harding (C) 20.6790
16 83 united_states Charlie Kimball Ganassi (H) 24.4523
17 19 united_arab_emirates Ed Jones Coyne (H) 25.0689
18 8 united_kingdom Max Chilton Ganassi (H) Abandon
19 21 united_states J.R. Hildebrand Carpenter (C) Accident
20 5 canada James Hinchcliffe Schmidt (H) Accident
21 7 colombia Sebastian Saavedra Schmidt (H) Accident
22 18 mexico Esteban Gutiérrez Coyne (H) Accident

(C) = Chevrolet, (H) = Honda

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar
Événement Pocono
Circuit Pocono Raceway
Type d'article Résumé de course