Dixon presque surpris d'être à seulement trois points de Newgarden !

Trois points, c'est l'infime retard qu'accuse Scott Dixon sur le leader du championnat IndyCar, Josef Newgarden, avant la dernière manche de la saison, ce week-end, à Sonoma.

Le Néo-Zélandais est un peu seul contre tous dans cette lutte pour le titre, puisqu'il doit défendre les couleurs du Chip Ganassi Racing face aux quatre pilotes du Team Penske ! La perspective d'un cinquième titre après ceux de 2003, 2008, 2013 et 2015 est même un peu étonnante pour Dixon, qui a connu une saison plutôt irrégulière.

"Je me sens assez bien, évidemment on se prépare toujours pour mener avec une avance confortable, mais je pense qu'avec les hauts, les bas et les malchances qu'on a eu dans la saison, c'est presque surprenant d'être toujours aussi proche avant la finale", indique Scott Dixon.

Outre sa victoire à Road America, Scott Dixon a effectivement connu quelques coups durs cette année, à commencer par son terrible accident aux 500 Miles d'Indianapolis. Le quadruple Champion a aussi été contraint à l'abandon dans les derniers tours au Texas, alors qu'il luttait pour la victoire. À Long Beach, c'est au pied du podium qu'il a dû terminer, après avoir dominé l'épreuve.

Mais aujourd'hui, c'est avec son destin entre les mains qu'il se rendra sur le Sonoma Raceway, où il avait coiffé la couronne en 2015, au nez et à la barbe de Juan Pablo Montoya, terminant à égalité de points. C'est la 12e année consécutive que le titre IndyCar se joue à la dernière course (et la septième où Dixon peut remporter le titre), une marque de fabrique pour le pilote de 37 ans.

"Cela va rendre la finale très excitante, et c'est ce que tout le monde attend de l'IndyCar."

Sa saison 2017

Comme pour la majorité des pilotes en lutte pour le titre cette année, la saison 2017 de Scott Dixon a très clairement été faite de hauts et de bas. Rien ne saurait mieux la résumer que la journée des qualifications à Indianapolis, où Dixon a réalisé la pole... avant de subir un braquage à main armée quelques heures plus tard dans un fast food !

Le pilote néo-zélandais est par contre, comme souvent, le seul de son équipe à être constamment aux avant-postes, une particularité qui pourrait se transformer en avantage, ses équipiers pouvant venir interférer avec le Team Penske, si besoin. Après une période plus compliquée après sa victoire de Road America, Scott Dixon reste sur deux deuxième places d'affilée et fait presque figure de favori pour la finale de dimanche.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar
Événement Sonoma
Circuit Sonoma Raceway
Pilotes Scott Dixon
Équipes Chip Ganassi Racing
Type d'article Preview