IndyCar
C
St. Petersburg
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
52 jours
C
Barber
03 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
73 jours
C
Long Beach
17 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
87 jours
C
24 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
94 jours
C
GP d'Indianapolis
07 mai
-
09 mai
Prochain événement dans
107 jours
C
500 Miles d'Indianapolis
22 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
122 jours
C
Detroit
29 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
129 jours
C
Texas
04 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
135 jours
C
Road America
19 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
150 jours
C
Richmond
25 juin
-
27 juin
Prochain événement dans
156 jours
C
Toronto
10 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
171 jours
C
16 juil.
-
18 juil.
Prochain événement dans
177 jours
C
Mid-Ohio
14 août
-
16 août
Prochain événement dans
206 jours
C
Gateway
20 août
-
22 août
Prochain événement dans
212 jours
C
Portland
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
227 jours
C
Laguna Seca
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
241 jours

Dixon "n'arrive pas à croire" à son cinquième titre

partages
commentaires
Dixon "n'arrive pas à croire" à son cinquième titre
Par :
17 sept. 2018 à 17:30

Désormais quintuple Champion IndyCar, Scott Dixon a rendu hommage à l'ensemble des hommes et des femmes travaillant à ses côtés sur la Dallara-Honda #9 du Chip Ganassi Racing.

Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda fête son titre avec sa femme Emma et ses filles Poppy et Tilly
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda au stand
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda fête son titre avec sa femme Emma et ses filles Poppy et Tilly
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda termine deuxième et remporte le titre

Le Néo-Zélandais a décroché sa cinquième couronne, la troisième en six ans, avec une deuxième position lors de la finale, sur le Sonoma Raceway. Si on pourrait penser que cela devient presque routinier, Dixon n'en revenait pas sur la Victory Lane.

"C'est tellement génial. Je n'arrive pas à croire que c'est vraiment arrivé. Vous commencez toujours à douter dans ces situations, et vous dire que ça ne peut pas arriver. Je ne peux suffisamment remercier tout le monde, c'est si cool", a expliqué le seul homme, avec A.J. Foyt, à détenir cinq titres en IndyCar.

Lire aussi :

Comme souvent, Dixon a été prompt à partager ce succès avec l'ensemble des personnes composant son équipe, et sa famille. L'équipe du Chip Ganassi Racing a également marqué l'histoire à sa façon cette année, puisque pour la première fois, deux femmes font partie de l'équipe des ingénieurs Champions. Kate Gundlash occupe le poste d'ingénieur assistante, alors que Danielle Shepherd est ingénieur de données.

"Tout est une question de gens. Je suis le chanceux qui franchit la ligne d'arrivée. Je ne peux pas suffisamment remercier ma femme Emma, elle a été si incroyable cette saison. Et toutes les personnes impliquées, mon équipe, mes équipiers. Cela n'arrive pas sans un dur labeur. On a eu beaucoup de cran, beaucoup de choses auraient pu mal se passer aujourd'hui [dimanche]."

Rossi, un "immense talent"

Et les choses se sont mal passées pour son premier rival au championnat, Alexander Rossi. L'Américain a percuté son équipier Marco Andretti dès le départ et a dû cravacher durant toute l'épreuve pour revenir, et finalement terminer septième, et concéder le titre pour 57 unités.

Dixon a admis que la pression avait alors légèrement baissé une fois le pilote Andretti au stand au premier tour, mais il fallait rester alerte durant les 84 boucles restantes pour remporter une nouvelle couronne. Le Néo-Zélandais a tenu à saluer ses adversaires, et promet un bel avenir à Rossi.

"Je dois remercier les autres équipes contre lesquelles on s'est battu, Penske et Andretti. Rossi a fait du formidable travail, il a attaqué si fort cette année, c'est un immense talent qui va gagner beaucoup de championnats à l'avenir."

"On voulait juste faire en sorte de ne pas se mettre dans une position étrange où ils auraient pu en profiter durant la course. Quand il [Rossi] était quasiment à un tour, ça a aidé, aussi. Mais personne n'est jamais 'out'. Même une fois le dernier arrêt passé et quand nous étions avec le dernier plein de carburant, je voyais qu'il remontait au classement."

Article suivant
Robert Wickens donne de ses nouvelles

Article précédent

Robert Wickens donne de ses nouvelles

Article suivant

Rossi termine une "super année 2018" à la deuxième place

Rossi termine une "super année 2018" à la deuxième place
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Sonoma
Catégorie Course
Pilotes Scott Dixon
Équipes Chip Ganassi Racing
Auteur Michaël Duforest