Dixon - “Une course disputée et indécise, mais géniale”

En s’imposant la nuit dernière sur le Texas Motor Speedway à 191,940 m/h (près de 310 km/h) de moyenne, Scott Dixon a établi un nouveau record. Cela fut bien sûr favorisé par le fait que la course ne connut qu’une période de neutralisation. Mais si la victoire parfaitement construite du triple champion IndyCar a pu donner une certaine impression de facilité, le vainqueur du jour a assuré que cela avait été l’une des éditions les plus disputées et imprévisibles qu’on ait vues depuis plusieurs années.

Ce n’est jamais facile,” a-t-il en effet rappelé. “Même en amont de l’avant-dernier relais, on essayait de changer des choses sur la voiture.”

Dixon a mené 97 tours – à savoir les 98 derniers moins un lorsqu’il a cédé la 1ère place le temps d’un arrêt au stand pour ravitailler – avant de remporter son deuxième succès sur le superspeedway du Texas qui est aussi son 37e au total et le... 99e du Chip Ganassi Racing.

Une simple question d’équilibre...

Ça n’a pas idéalement bien commencé car on avait beaucoup de sous-virage mais une fois le bon équilibre trouvé, la voiture était pratiquement sur des rails. On a pris la tête durant une période de pit-stops et ensuite, la voiture étant tout simplement très bonne dans le trafic, on a été en mesure de hausser le rythme. Je savais qu’une fois ce bon équilibre trouvé, on pourrait se battre jusqu’à la fin avec Tony Kanaan.”

Son coéquipier brésilien a terminé à 7”8 de lui, avec sur ses talons Helio Castroneves, quadruple vainqueur au Texas, et Juan Pablo Montoya. Les quatre premiers étaient ainsi regroupés en à peine plus de dix secondes sur la ligne.

Ce genre de course est génial,” a conclu Dixon, “et il faut en accorder le mérite à Firestone qui nous fournit un peu très sûr et résistant sur la longueur.”

A propos de cet article
Séries IndyCar
Événement Texas
Circuit Texas Motor Speedway
Pilotes Scott Dixon
Type d'article Commentaire
Tags dixon, ganassi