Face à Pagenaud, Montoya n'a pas pris de risques inconsidérés

Troisième du Grand Prix de Long Beach ce dimanche, Juan Pablo Montoya s'est longtemps bagarré avec son équipier Simon Pagenaud durant la course. Dépassé par le Français au départ, l'actuel leader du championnat a repris son dû à la faveur des arrêts aux stands avant d'être contraint de défendre chèrement sa place sur le podium.

La somptueuse bataille entre Montoya et Pagenaud s'est ainsi prolongée jusqu'au drapeau à damier, le Colombien parvenant finalement à conserver sa troisième position malgré des pneumatiques en délicatesse.

Lire aussi : le résumé de la course à Long Beach - le classement du championnat

"Mes pneus étaient finis et j'avoue avoir été surpris, car ce n'était pas le cas sur la voiture de Simon [Pagenaud]," déclare Montoya. "Je ne devais pas faire d'erreur, en particulier dans les derniers virages. Il était un peu plus rapide que moi mais heureusement, il n'est jamais parvenu à se porter à ma hauteur et je n'ai pas pris trop de risques."

Toujours en tête du championnat juste devant son équipier Helio Castroneves, Montoya se satisfait amplement du podium dans l'optique de la course au titre.

"Je ne voulais pas laisser passer Simon parce que la troisième place offre plus de points que la quatrième, et toutes les unités engrangées sont utiles," affirme l'ancien pilote de F1. "Mais nous avons été très intelligents au cours de cette bagarre, je n'ai pas risqué d'abîmer la voiture et cela a bien fonctionné."

A propos de cet article
Séries IndyCar
Événement Long Beach
Circuit Streets of Long Beach
Pilotes Juan Pablo Montoya
Équipes Team Penske
Type d'article Actualités
Tags après-course, indycar, juan pablo montoya, long beach, reaction, simon pagenaud, team penske