McLaren choisit Bob Fernley comme président de sa branche IndyCar

partages
commentaires
McLaren choisit Bob Fernley comme président de sa branche IndyCar
Par : Michaël Duforest
15 nov. 2018 à 11:35

Quelques jours seulement après l'annonce de son engagement pour les 500 Miles d'Indianapolis 2019, McLaren s'offre les services de Bob Fernley pour mener le projet outre-Atlantique.

Fernley était précédemment team principal adjoint de Force India, depuis les débuts de l'écurie en 2008 jusqu'au rachat par le consortium mené par Lawrence Stroll, avant le Grand Prix de Belgique de cette année. Fernley assumera chez McLaren le rôle de président de la branche IndyCar, qui se lance à l'assaut de l'Indy 500 2019.

Lire aussi :

Bob Fernley n'est pas étranger au monde des courses de monoplaces américaines, puisqu'il a participé au programme Ensign dans les années 1980, fournissant notamment des monoplaces à l'équipe de Tom Sneva, ancien vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis.

"Revenir sur le Brickyard sera une expérience spéciale pour moi et je suis fier de mener ce projet de McLaren et cette équipe. Les 500 Miles représentent un défi énorme et nous avons des rivaux incroyablement forts à surpasser si nous voulons y connaître le succès. Nous devrons bien nous préparer pour le mois de mai et ce travail démarre maintenant", explique Fernley.

Lire aussi :

L'arrivée du Britannique dans l'organigramme de McLaren confirme la volonté de l'écurie de Woking de disposer d'une équipe créée de toute pièce, et n'ayant pas de relation avec une écurie d'IndyCar existante. Bob Fernley aura ainsi la charge de fonder une équipe technique, visant dans un premier temps les 500 Miles d'Indianapolis, et plus si affinités...

"Bob est un opérateur fantastique et quelqu'un que je respecte grandement. Son expérience et son leadership seront essentiels pour nous dans ce projet. Il est particulièrement talentueux pour assembler des équipes efficaces et extraire le maximum de performance avec des ressources données. L'Indy 500 n'est pas une course simple et le rôle de Bob est essentiel, donc je suis ravi qu'il nous rejoigne", ajoute pour sa part Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group.

McLaren s'engagera aux 500 Miles d'Indianapolis 2019 avec Fernando Alonso dans le baquet de sa monoplace, une deuxième voiture pouvant être engagée, mais rien n'est moins sûr à ce sujet.

Avec Emmanuel Touzot

Article suivant
L'Indy 500 sera disputé par une entité 100% McLaren

Article précédent

L'Indy 500 sera disputé par une entité 100% McLaren

Article suivant

Rossi échappe de justesse à un terrible accident

Rossi échappe de justesse à un terrible accident
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , IndyCar
Équipes McLaren Boutique
Auteur Michaël Duforest