Feu vert pour des panneaux de position lumineux sur les voitures

L’IndyCar a annoncé jeudi l’introduction d’une nouvelle technologie qui indiquera la position de chaque voiture ainsi que le temps qu’elle passe au stand, ou à quel moment son pilote utilise le système push-to-pass (permettant d’obtenir un surplus de puissance pour attaquer un adversaire ou se défendre) durant la course, via des ampoules à LED fixées des deux côtés de la voiture.

Cette nouveauté fera son apparition dès la prochaine manche à Mid-Ohio (1er-2 août).

Le principe est déjà bien connu dans les courses d’endurance, en WEC et USCC notamment, mais il sera appliqué pour la première fois sur des monoplaces, dans une mesure plus importante. 

L’IndyCar met un point d’honneur à intégrer de nouvelles technologies et ce projet visait à améliorer le spectacle en piste pour les spectateurs et à leur permettre de mieux comprendre ce qu’il se passe sur la piste,” a expliqué l’ancien ingénieur de course et patron d’écurie Derrick Walker, aujourd’hui Président de la Compétition et des Opérations de l’IndyCar.

Si vous n’avez pas dans votre champ de vision un écran ou un panneau d’affichage du classement, suivre la course est parfois un peu difficile. Adopter ce système était quelque chose de naturel et nous pensons que cela va aider notre public à être plus impliqué en bord de piste.”

Plusieurs mises à jour par tour

Les ampoules proposeront plusieurs couleurs différentes pour faire passer leur message.

La position de la voiture, indiquée en rouge, sera remise à jour à chaque fois que celle-ci franchira un des points de chronométrage situés à divers endroit du circuit. Dans les autres catégories où un tel système est utilisé, cela ne se fait pour l’instant qu’à chaque passage sur la ligne de départ et d’arrivée.

Le vert sera utilisé pour égrener les secondes quand la voiture sera stationnée devant son stand, et afficher les lettres “PP” lorsque le push to pass est activé. La luminosité sera modulée en fonction des courses disputées dans la journée ou en nocturne.

Les panneaux d’un peu moins de huit centimètres de largeur, intégrant les ampoules de six centimètres et demi et seulement trois millimètres de profondeur, seront fixés de chaque côté de la boîte à air (en dessous de la caméra de cockpit) sur chacune des voitures. Le système a été testé pour la première fois à Barber, Alabama, en mars.

Les LED en IndyCar
A propos de cet article
Séries IndyCar
Type d'article Actualités