La Ganassi promise à Hartley file vers Ed Jones

C'est finalement Ed Jones qui prendra le volant de la voiture numéro 10 du Chip Ganassi Racing en 2018, un baquet qui était longtemps promis à Brendon Hartley, désormais en Formule 1.

L'équipe de Chip Ganassi était très bien partie pour disposer d'un duo 100% néo-zélandais l'an prochain, Hartley devant épauler le quadruple Champion Scott Dixon. Mais les débuts en Formule 1 du vainqueur des 24 Heures du Mans ont totalement changé les plans.

Interrogé par NBC lors du week-end du Grand Prix du Mexique, Franz Tost, team principal de Toro Rosso, a confirmé que les négociations avaient été "longues" avec Ganassi, confirmant dans le même temps que Hartley disposait en effet d'une entente pour effectuer sa première saison complète en IndyCar, et qu'il est donc en lice pour un baquet chez Toro Rosso en 2018.

Le Chip Ganassi Racing a confirmé plus tôt dans la semaine que c'est finalement Ed Jones, Rookie de l'année 2017 au sein du Dale Coyne Racing, qui remplacera Tony Kanaan dans la numéro 10, le Brésilien étant parti dans l'équipe d'A.J. Foyt.

"C'est clairement un honneur que d'avoir l'opportunité de piloter pour Chip, et son équipe", a déclaré Jones. "Chip dirige l'une des plus grandes et des meilleures écuries de course automobile au monde, et il a montré être un vainqueur dans chaque série où il s'engage, du Mans à Indianapolis."

Après une saison passée aux côtés de Sébastien Bourdais (même si le Manceau a manqué une bonne partie de l'année suite à son accident à Indianapolis), Ed Jones pourra donc apprendre d'un autre quadruple Champion de la discipline, Scott Dixon poursuivant sa collaboration fructueuse avec le Chip Ganassi Racing, pour une 17e saison.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar , Formule 1
Pilotes Brendon Hartley , Ed Jones
Équipes Chip Ganassi Racing
Type d'article Actualités