Grosjean convoité par Andretti, mais Coyne s'accroche

Romain Grosjean devrait poursuivre l'aventure en IndyCar la saison prochaine, mais changera-t-il d'équipe pour viser plus haut ?

Grosjean convoité par Andretti, mais Coyne s'accroche

L'avenir de Romain Grosjean en IndyCar n'est pas encore connu, mais les rumeurs vont bon train quant à un transfert du Français chez Andretti Autosport. Son équipe actuelle, Dale Coyne Racing, conserve toutefois un espoir de le conserver l'année prochaine pour une seconde saison dans la discipline.

En fin d'année dernière, Coyne a déjà perdu son pilote rookie lorsqu'Álex Palou a fait ses valises pour le Chip Ganassi Racing, et l'Espagnol occupe aujourd'hui la tête du championnat. Son remplaçant en 2021, Romain Grosjean, s'est lancé cette année en IndyCar après sa carrière en Formule 1 et fera ses grands débuts sur ovale en compétition à la fin du mois.

De plus en plus, les spéculations laissent penser que le pilote tricolore remplacera l'an prochain Ryan Hunter-Reay chez Andretti Autosport, où le sponsor majeur DHL manifesterait un intérêt prononcé pour son profil. Entre ses performances prometteuses sur les circuits routiers et son envie désormais de se frotter aux ovales, le pilote de 35 ans pourrait constituer la recrue idéale. Néanmoins, Dale Coyne assure qu'il discute toujours de l'avenir avec Romain Grosjean.

"Je pense qu'il est heureux chez nous, même si je suis conscient que beaucoup de monde l'observe en ce moment", explique-t-il à Motorsport.com. "Nous avons fait du bon boulot pour lui, je crois qu'il le comprend. Nous avons misé sur lui et il a misé sur nous, et je crois que ça a bien marché pour nous deux et j'espère que ça paiera des deux côtés, que nous serons capables de le conserver l'an prochain."

"Andretti est une bonne équipe, et je comprends qu'un pilote veuille y aller, mais je crois que nous travaillons bien pour lui aussi. Il a été rapide partout, en qualifications comme en course, ce qui démontre qu'il est complet. Mais il faut avoir la voiture pour faire le boulot, et il aide à démontrer que nous sommes complets. Lui et Olivier [Boisson, ingénieur de course] ont une bonne alchimie, et c'est pareil pour toute l'équipe, avec tout le monde. Cette équipe est comme une famille, beaucoup de pilotes l'ont dit, et ils aiment ça. Cette famille aime beaucoup Romain et les siens. Alors nous continuons de discuter et j'espère que nous resterons ensemble."

Lire aussi :

S'il espère conserver son pilote, Dale Coyne est aussi réaliste quant au fait qu'il suscite un réel intérêt pour des structures plus huppées que la sienne. "Oui, en fait, je sais que c'est vrai", concède-t-il. "Et si je vous laissais regarder mes relevés téléphoniques des derniers mois, vous en auriez aussi la preuve ! […] Je crois que nous avons fait du bon boulot pour lui, et le monde du sport auto voit ce que nous pouvons faire. C'est pourquoi j'ai eu tous ces appels !"

"Tous les patrons d'équipe essaient de se préparer pour différents scénarios l'an prochain, car il y a énormément de choses qui bougent actuellement", conclut-t-il. "Je dirais que dans les trois ou quatre prochaines semaines, nous en saurons beaucoup plus. Nous travaillons sur les pilotes, sur les sponsors. Beaucoup de choses se jouent actuellement."

Propos recueillis par David Malsher-Lopez

partages
commentaires
Ericsson remporte une course démente à Nashville !
Article précédent

Ericsson remporte une course démente à Nashville !

Article suivant

Grosjean troisième sur la grille à Indianapolis

Grosjean troisième sur la grille à Indianapolis
Charger les commentaires