Grosjean impatient de travailler avec Castroneves

Recruté par Andretti pour disputer l'intégralité de la saison 2022 d'IndyCar, Romain Grosjean a fait part de son admiration envers Helio Castroneves, quadruple vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis, avec qui il collaborera l'an prochain.

Grosjean impatient de travailler avec Castroneves

Auteur d'une excellente première saison en IndyCar chez Dale Coyne Racing, Romain Grosjean prendra part à la campagne 2022 au sein de l'équipe Andretti Autosport, dans la monoplace #28 précédemment occupée par Ryan Hunter-Reay. Et le défi est de taille pour l'ancien pilote de Formule 1 : cantonné à des courses sur des circuits routiers (ainsi qu'une excursion sur l'ovale court de Gateway) en 2021, Grosjean visitera en 2022 tous les tracés du calendrier, y compris le Superspeedway d'Indianapolis.

Fort heureusement pour Grosjean, Andretti fait partie des structures les plus emblématiques de l'IndyCar, et bénéficie d'une grande expertise et également d'un grand succès sur la piste, en témoigne ses six victoires aux 500 Miles d'Indianapolis.

"Leur manière de travailler et de fonctionner fait [d'Andretti] une équipe très impressionnante", a déclaré Grosjean. "Mais c'est aussi une équipe très ouverte. Ils sont très intéressés par ce que nous faisions avec la voiture [chez Dale Coyne Racing] et comment nous arrivions à être si rapides."

Lire aussi :

"J'aime aussi le fait que nous puissions voler de nos propres ailes. Ce n'est pas super strict. Je sens que nous avons toutes les ressources nécessaires mais nous pouvons aussi travailler de notre côté. Si ça ne marche pas, nous avons la possibilité de nous rabattre sur [les réglages] de quelqu'un d'autre."

Les 500 Miles d'Indianapolis justement, Romain Grosjean y prendra part pour la première fois en 2022 dans le cadre de son programme à temps plein aux États-Unis. Le Français bénéficiera ainsi de l’expérience de ses deux coéquipiers, Colton Herta et Alexander Rossi. De plus, dans le cadre du partenariat technique entre Andretti et Meyer Shank Racing, Grosjean sera amené à collaborer étroitement avec Simon Pagenaud et Helio Castroneves, respectivement vainqueur en 2019 et quadruple vainqueur (2001, 2002, 2009 et 2021) des 500 Miles.

"J'ai encore beaucoup à apprendre sur les ovales", a poursuivi Grosjean. "C'est pour cela que nous avons un pilote comme Helio, qui a gagné [les 500 Miles] plus d'une fois. On peut gagner une fois sur un coup de chance mais le faire deux fois, j'en doute. Et pour le faire quatre fois, il faut être vraiment spécial ! C'est super de pouvoir regarder ses données, regarder ce qu'il fait, pour pouvoir ensuite apprendre et faire de même."

La semaine dernière, Grosjean a participé au Rookie Orientation Program, un test obligatoire pour tous les nouveaux pilotes décidant de s'attaquer aux célèbres 500 Miles d'Indianapolis. À cette occasion, le pilote français a pu compter sur les conseils avisés de James Hinchcliffe, poleman à Indianapolis en 2016, et de Michael Andretti, propriétaire de l'équipe éponyme et champion 1991 du CART.

"J'ai eu quelques bonnes explications, de bons tuyaux, de la part des ingénieurs", a-t-il expliqué. "Aussi, James Hinchcliffe est venu le matin, ce que j'ai énormément apprécié. Michael était là également. Ces gars-là, ils savent de quoi ils parlent, donc c'était super d'être avec eux et de savoir quoi faire."

Interrogé sur les conseils prodigués par les deux hommes, Grosjean a répondu : "Regarder les manches à air, on n'y pense pas si on ne le sait pas, ne pas prendre une trajectoire trop basse et toucher le vibreur, tester les freins avant de rentrer au stand. […] Ici [à Indianapolis], on peut faire 20 ou 30 tours sans toucher les freins. Et lorsque vous rentrez au stand, ils sont très froids et pas du tout amicaux."

partages
commentaires
Pagenaud quitte Penske pour Meyer Shank Racing
Article précédent

Pagenaud quitte Penske pour Meyer Shank Racing

Article suivant

Pato O'Ward confie ses rêves ambitieux de F1

Pato O'Ward confie ses rêves ambitieux de F1
Charger les commentaires