Une adaptation de "très haut niveau" pour Hülkenberg

La manière dont Nico Hülkenberg s'est adapté à l'occasion de sa première journée d'essais en IndyCar a été très appréciée par l'équipe Arrow McLaren SP.

1/9

Photo de: IndyCar Series

2/9

Photo de: IndyCar Series

3/9

Photo de: IndyCar Series

4/9

Photo de: IndyCar Series

5/9

Photo de: IndyCar Series

6/9

Photo de: IndyCar Series

7/9

Photo de: IndyCar Series

8/9

Photo de: IndyCar Series

9/9

Photo de: IndyCar Series

Nico Hülkenberg a fait la nuit dernière ses premiers tours de roue en IndyCar à l'occasion d'un test dédié aux rookies sur le circuit de Barber. Le pilote allemand, désormais tourné vers d'autres horizons que celui de la Formule 1, a roulé avec l'équipe Arrow McLaren SP et a fait forte impression. Malgré un chrono qui était le moins rapide parmi les cinq autos en piste pendant ces essais, le vainqueur des 24 Heures du Mans 2015 a notamment marqué l'équipe qui l'a accueillie par sa capacité d'adaptation.

"D'abord, c'était difficile de faire 108 tours aujourd'hui comme Nico l'a fait", explique à Motorsport.com Taylor Kiel, patron de l'équipe McLaren en IndyCar. "Je pense que ça témoigne de son régime d'entraînement, car il n'est pas monté dans une monoplace depuis un certain temps et le faire ici est sans aucun doute un défi. Mais c'est un défi qu'il a accepté et il a vraiment fait du bon boulot, il a fait tout ce que nous lui avons demandé et n'a pas mis une roue dehors tout au long de la journée. C'était donc une bonne journée. Nous y sommes allés étape par étape avec notre programme et c'était un plaisir de travailler avec lui."

"Tous les commentaires que j'ai reçus de lui tout au long de la journée, en l'écoutant à la radio et lors des débriefings, montrent qu'il a apprécié la voiture, le style de pilotage et le côté physique. D'un autre côté, le côté physique a probablement été un peu choquant pour lui au début et a probablement mené à de l'irrégularité en fin de journée. […] Ça allait, il s'est acclimaté et tout s'est bien passé. Il n'y a pas eu de problème, pas de surchauffe. Et n'oublions pas que ce circuit en particulier est l'un des plus difficiles sur lequel nous courons pendant l'année, donc tout le mérite lui revient d'avoir fait ce qu'il a fait".

"Je n'ai même pas regardé les chronos, parce que chacun a son propre programme et qu'il est impossible de faire des comparaisons directes. Je me concentrais sur son interaction avec l'équipe, le feedback qu'il donnait, ses réactions à certains des changements que nous faisions sur la voiture. Tout cela était d'un très haut niveau, comme on pouvait s'y attendre."

À court terme, l'expérience de Nico Hülkenberg avec Arrow McLaren SP devrait s'en tenir à cette séance d'essais, à moins d'une opportunité future de test sur ovale. L'équipe a récemment rappelé qu'il était improbable pour elle de débuter la saison 2022 avec trois autos engagées, mais que cela pourrait se produire en cours d'année prochaine avant de devenir la norme en 2023, ce qui pourrait alors constituer une opportunité de volant. Nico Hülkenberg, lui, se satisfait d'une "journée réussie" pour sa première.

"Je peux définitivement confirmer que ces monstres de pilotage sont des voitures très physiques, et il m'a fallu du temps dans la matinée pour me sentir à l'aise", admet-il. "Mais dans l'après-midi, les chronos et la performance ont commencé à venir et c'était très amusant. Un grand merci à Arrow McLaren SP pour cette opportunité aujourd'hui et pour leur travail très professionnel en piste."

Propos recueillis par David Malsher-Lopez

Lire aussi :

partages
commentaires
McLaren : Hülkenberg "en haut de liste” pour un baquet en IndyCar
Article précédent

McLaren : Hülkenberg "en haut de liste” pour un baquet en IndyCar

Article suivant

O'Ward : "Herta n'aura aucun problème" en F1

O'Ward : "Herta n'aura aucun problème" en F1
Charger les commentaires