L'IndyCar annule l'épreuve de Toronto en raison du COVID-19

Pour la deuxième année consécutive, les restrictions dues à la pandémie de COVID-19 poussent l'IndyCar à rayer la course de Toronto de son calendrier.

L'IndyCar annule l'épreuve de Toronto en raison du COVID-19

Le confinement imposé dans l'État de l'Ontario, au Canada vient d'être prolongé de deux mois à la suite de la dégradation de la situation sanitaire outre-Atlantique. En conséquence, John Tory, maire de Toronto, a annoncé que de nombreux événements organisés dans la ville seront annulés, dont l'épreuve d'IndyCar, prévue du 9 au 11 juillet.

"Bien sûr, nous sommes tous déçus de cette issue", s'est lamenté le promoteur Green Savoree Racing Promotions (GSRP) dans un communiqué de presse. "Notre équipe apprécie grandement l'effort incroyable des fans, participants, bénévoles, médias et partenaires, qui nous ont soutenus alors que nous traversons ensemble cette période inhabituelle et incertaine."

"Les spectateurs en possession de billets 2020 verront ces billets être valides pour l'épreuve de 2022. Ces fans recevront une communication directe sur les détails lorsque plus d'informations seront disponibles. Nous sommes enthousiastes à l'idée de revenir dans les rues de Toronto avec ce grand événement lorsque les conditions nous permettront de le faire à nouveau."

Lire aussi :

Le PDG de Penske Entertainment Corp., Mark Miles, a commenté : "La course de NTT IndyCar Series autour du parc des expositions de Toronto est un élément marquant de notre calendrier estival. Ne pas pouvoir organiser cette épreuve pour une deuxième année consécutive est déchirant. Nos fans nous manquent beaucoup et nous leur demandons de rester en sécurité pendant cette période sans précédent. L'IndyCar espère un retour en force en 2022 et pour les années à venir."

Jusqu'à l'annulation de l'épreuve de 2020, Toronto avait accueilli l'IndyCar de manière ininterrompue depuis 1986, à l'exception de la saison 2008, marquant l'absorption du ChampCar par l'Indy Racing League.

L'IndyCar a déclaré qu'elle "envisageait divers scénarios pour le reste du calendrier 2021 à la suite de l'annulation de l'événement dans les rues de Toronto". Ainsi, l'organisation d'une double manche sur une piste dont GSRP assure la promotion peut être une solution, tout comme une double manche à Road America ou une course supplémentaire sur le circuit routier d'Indianapolis. La quatrième possibilité serait tout simplement de ne pas remplacer Toronto, ce qui réduirait le calendrier 2021 à 16 épreuves.

L'annulation de la course canadienne fait suite à celle du Grand Prix du Canada de Formule 1, à Montréal.

partages
commentaires

Related video

35 voitures sur la liste des engagés de l'Indy 500 2021

Article précédent

35 voitures sur la liste des engagés de l'Indy 500 2021

Article suivant

Romain Grosjean en pole pour sa 3e course en IndyCar !

Romain Grosjean en pole pour sa 3e course en IndyCar !
Charger les commentaires