IndyCar - Dixon prive Bourdais de la victoire au Mid-Ohio

Sébastien Bourdais s'élançait de la pole position sur le Mid-Ohio Sports Car Course, mais c'est finalement Scott Dixon qui s'est imposé, remportant sa première victoire de la saison, et devenant le 10e vainqueur différent cette saison

Sébastien Bourdais s'élançait de la pole position sur le Mid-Ohio Sports Car Course, mais c'est finalement Scott Dixon qui s'est imposé, remportant sa première victoire de la saison, et devenant le 10e vainqueur différent cette saison.

Le Néo-Zélandais du Chip Ganassi Racing aura donc dû attendre 15 courses pour enfin s'imposer, au cours d'une défense de titre plutôt compliquée. Parti en dernière position hier soir, Dixon a parfaitement joué la stratégie lorsque le drapeau jaune est sorti au 38e tour. Profitant des pneus durs de Bourdais, il a pu s'échapper tout en économisant l'ethanol si précieux.

Le danger pour le vainqueur du jour aurait dû s'appeler Josef Newgarden. Le pilote de Nashville était revenu aux basques de Scott Dixon mais un dernier arrêt aux stands calamiteux l'a renvoyé en milieu de peloton. Son changeur de pneu arrière-droit avait en effet mal positionné son pistolet pneumatique. Newgarden a alors roulé sur le tuyau en entrant dans son box, envoyant son mécanicien au sol. Un temps précieux était perdu, et un drive-through pour avoir roulé sur de l'équipement a définitivement enterré les chances du Sarah Fisher Hartman Racing.

Tout n'était pas rose pour l'équipe gagnante, le Chip Ganassi Racing, puisque Tony Kanaan était éliminé dès le départ de l'épreuve. Le Brésilien, qui partait 3e, est parti en tête-à-queue dans le premier virage avant de se faire percuter par Marco Andretti, contraignant les deux pilotes à l'abandon. Tout bénéfice pour James Hinchcliffe, qui a dépassé 11 voitures dans les 2 premières courbes, pour s'installer au 6e rang. Il a finalement terminé 3e, derrière Bourdais.

Cette 15e manche de la saison a également eu de très importantes répercussions au championnat, puisque Helio Castroneves, le leader du classement, devait passer par les stands avant même le départ. En cause, un problème d'accélérateur, résolu par le Team Penske.

Mais le mal était fait, le Brésilien a rallié l'arrivée au 19e rang. Heureusement pour lui, ses 3 adversaires principaux n'ont pas particulièrement brillé sur le tracé de Lexington. Will Power et Simon Pagenaud ont terminé 6e et 9e après une performance en demi-teinte.

Les regrets doivent en revanche être très grands pour Ryan Hunter-Reay. Le Champion 2012 se battait pour la tête de l'épreuve avant le premier arrêt aux stands. Entré trop vite dans la pitlane, il écopait d'un drive-through avant de causer la neutralisation du 38e tour, avec un tête-à-queue. Il termine finalement 10e.

Au championnat, Will Power prend désormais la tête du classement à trois courses de la fin, 4 petits points devant son équipier Castroneves. Hunter-Reay et Pagenaud sont ex-aequo en troisième position, à 64 unités du leader.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar
Pilotes Sarah Fisher , Helio Castroneves , Scott Dixon , Tony Kanaan , Ryan Hunter-Reay , Sébastien Bourdais , Marco Andretti , Chip Ganassi , Will Power , Simon Pagenaud , James Hinchcliffe , Josef Newgarden
Équipes Chip Ganassi Racing , Team Penske
Type d'article Actualités