IndyCar - Trois courses pour un titre!

Plus que trois courses en trois semaines : la fin de la saison IndyCar s'annonce explosive ! Avec les points doublés à Fontana, 8 pilotes sont encore mathématiquement en lice, mais le titre semble vouloir se jouer entre Will Power, Helio...

Plus que trois courses en trois semaines : la fin de la saison IndyCar s'annonce explosive ! Avec les points doublés à Fontana, 8 pilotes sont encore mathématiquement en lice, mais le titre semble vouloir se jouer entre Will Power, Helio Castroneves, Ryan Hunter-Reay et Simon Pagenaud.

Une nouvelle fois, donc, le titre semble ne pas pouvoir échapper à un pilote du Team Penske. Power et Castroneves disposent en effet de plus de 60 points d'avance sur "RHR" et Pagenaud. Mais au vu des dernières saisons, il ne serait pas surprenant de voir le titre arriver dans les bras de l'un des deux derniers cités...

Will Power a terminé deuxième du championnat chaque année entre 2010 et 2012, et arrivant en tête du classement général à la dernière épreuve à chaque fois ! Trois accidents (deux en piste et un dans les stands) l'ont à chaque fois privé du titre, et les ovales ne représentaient pas sa spécialité. Pourtant, c'est lui qui s'est imposé à Fontana l'année dernière, certes sans la pression d'un possible titre sur les épaules.

Pour Helio Castroneves, la situation n'est pas beaucoup plus reluisante. Le Brésilien a été en lice à 5 reprises lors de la dernière course de la saison, sans jamais emporter le championnat avec lui. En 2006, le titre semblait enfin promis au natif de Brasilia, mais une quatrième place lors de la dernière épreuve a permis le sacre de Sam Hornish Jr.

L'année dernière, la situation semblait pliée lorsqu'en milieu de championnat, Castroneves était seul sur sa planète, grâce à sa régularité. Mais une incroyable série de Scott Dixon, combinée à de la malchance côté Team Penske, et c'est Dixon qui fut finalement sacré champion!

Le troisième larron, Ryan Hunter-Reay, est le seul à avoir déjà été couronné. C'était en 2012, face à Will Power ! Comme Dixon en 2013, c'est en fin de saison qu'il s'est révélé être un prétendant au titre. Cette saison, la régularité lui fait une nouvelle fois défaut, mais 3 victoires dont les 500 miles d'Indianapolis le placent dans la lutte.

Il nous reste donc à évoquer Simon Pagenaud. Le Poitevin est une nouvelle fois en lice dans les dernières épreuves de la saison. Fort de deux victoires cette saison, Pagenaud pourrait très bien jouer le rôle de trouble-fête, si les ovales de Milwaukee et de Fontana lui sourient.

Parlons désormais des trois épreuves restantes. Ce week-end, le petit ovale de Milwaukee (1,6 kilomètre) pourrait créer une différence entre les quatre prétendants. C'est l'occasion rêvée pour Ryan Hunter-Reay, qui reste sur deux victoires consécutives sur ce circuit. Il peut se replacer face à Castroneves et Power, qui l'avaient accompagné sur le podium 2013.

Une semaine plus tard, la dernière épreuve sur circuit routier se disputera dans les vignobles de Sonoma. Power et Castroneves se sont déjà imposés là-bas, mais Simon Pagenaud pourrait frapper un grand coup avant de se diriger vers la finale.

Le dernier week-end d'août, c'est donc à Fontana que se jouera le titre de champion IndyCar. 500 miles (800 km), points doublés, course de nuit, tous les ingrédients sont réunis pour un final de folie. Avec 100 points au vainqueur, bien malin est celui qui peut déjà effectuer un pronostique. En tout cas, vu les performances des quatre larrons sur ovale cette saison, chacun peut espérer gagner gros en Californie !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar
Pilotes Helio Castroneves , Scott Dixon , Ryan Hunter-Reay , Will Power , Simon Pagenaud , Sam Hornish Jr.
Équipes Team Penske
Type d'article Actualités