Newgarden l'emporte à Indianapolis et se relance face à Dixon

partages
commentaires
Newgarden l'emporte à Indianapolis et se relance face à Dixon
Par :

Vainqueur de l'Harvest GP à Indianapolis pendant que Scott Dixon ne terminait que neuvième, Josef Newgarden a réduit l'écart à 40 points avec le pilote Chip Ganassi.

La pole de Rinus VeeKay n'a pas tenu très longtemps ce vendredi face à Colton Herta qui s'est emparé des commandes au premier virage. Toutefois, le jeune Américain, chaussé de pneus plus durs, n'a pas pu faire la différence et a été dépassé par le Néerlandais dès le second tour. Les deux hommes étaient alors suivis par Josef Newgarden, alors que le leader du championnat Scott Dixon figurait hors du top 10, aux prises notamment avec Santino Ferrucci.

Le turbulent pilote du Dale Coyne Racing se fit remarquer pour un accrochage avec Ryan Hunter-Reay au 10e tour dans la lutte pour la 10e position, les deux hommes sortant dans l'herbe mais pouvant repartir. VeeKay comptait alors 4,8 secondes d'avance sur Herta, qui était désormais sous la pression de Newgarden, lui-même profitant d'une avance de 2,1 secondes sur Will Power.

Herta s'arrêta au 13e tour pour monter des pneus plus tendres, ce que Dixon fit également lors de la boucle suivante. Voyant l'avance de VeeKay se réduire progressivement face à Newgarden, le Néerlandais fut rappelé au stand pour monter des pneus prime. Ressorti assez largement devant Herta, il fut pourtant bien vite rattrapé et, au 21e passage, dépassé par le premier leader de la course.

Lire aussi :

Newgarden s'arrêta au 22e passage et parvint à reprendre la piste devant Herta. Le pilote Andretti mit la pression au pensionnaire de Penske et prit les commandes au virage 1 du 24e tour. Les ennuis commençaient pour Power qui, malgré un arrêt dans le même tour que Newgarden, perdit plusieurs positions en raison d'un problème pour retirer l'écrou de son pneu avant droit. Il ressortit septième, derrière Herta, Newgarden, VeeKay, Rossi, Rosenqvist et Dixon, ce dernier dépassant le Suédois au 26e tour.

Au 37e tour, Herta s'arrêta à nouveau. Newgarden attendait lui la 43e boucle, ressortant moins de quatre secondes derrière le leader. Alors que Dixon et Rossi se livraient un âpre duel, le Néo-Zélandais faisant toutefois preuve de prudence, Newgarden faisait montre d'un rythme impressionnant et était revenu à moins de deux secondes d'un Herta en difficulté avec ses pneus arrière.

La bataille avec Rossi n'avait pas totalement laissé Dixon indemne : des plats sur ses pneus rendaient le pilotage compliqué et le quintuple Champion de la discipline tomba en huitième position au 53e tour. Pendant ce temps, Newgarden avait réduit l'avance d'Herta à une seconde au 56e tour. Sous pression, ce dernier commit une erreur au freinage, offrit la tête au pilote Penske et décidait qu'il fallait s'arrêter. Également aux stands, Newgarden ressortait avec une avance de 3,2 secondes. Les autres leaders s'arrêtèrent alors, VeeKay perdant deux positions dans l'affaire mais chaussant des gommes plus tendres.

Power connut un énorme travers dans le dernier virage qui, même s'il ne toucha pas le mur, permit à VeeKay et Rossi de le dépasser. L'Américain a ensuite pris l'avantage sur le Néerlandais, qui n'avait plus de push-to-pass à disposition pour se défendre.

Facile leader, Newgarden comptait huit secondes de marge sur Herta. Ce dernier était en revanche sous la pression de Rosenqvist, armé de pneus plus performants et sans avoir besoin d'économiser de l'essence. La lutte entre les deux pilotes leur coûta du temps et permit à Rossi et VeeKay de se rapprocher du podium.

Rossi dépassa le Suédois au 79e tour puis Herta au 80e. VeeKay fit de même, dans une même séquence, quelques instants plus tard, pour se porter au troisième rang. Dixon, qui avait déjà cédé face à Power pour la sixième place, se retrouva sous la pression de Rahal et Harvey et, dans l'avant-dernier tour, fit une erreur au virage 7, lui faisant alors perdre deux places supplémentaires pour finalement terminer neuvième.

La victoire de Newgarden lui a permis de reprendre 32 points au leader du championnat qui dispose d'un matelas de 40 unités à deux manches du but.

Classement de l'Harvest GP

P Pilote Tours Écart Arrêts Dernier arrêt Trs en tête Moteur Équipe
1 Josef Newgarden 85   3 61 34 Chevy Team Penske
2 Alexander Rossi 85 14.2940 3 62   Honda Andretti Autosport
3 Rinus VeeKay 85 15.0377 3 61 15 Chevy Ed Carpenter Racing
4 Colton Herta 85 17.3950 3 60 29 Honda Andretti Harding Steinbrenner Autosport
5 Felix Rosenqvist 85 18.4580 3 63 1 Honda Chip Ganassi Racing
6 Will Power 85 26.1379 3 62   Chevy Team Penske
7 Graham Rahal 85 27.3767 3 66 5 Honda Rahal Letterman Lanigan Racing
8 Jack Harvey 85 28.5311 3 61   Honda Meyer Shank Racing
9 Scott Dixon 85 30.7960 3 61   Honda Chip Ganassi Racing
10 Marcus Ericsson 85 36.9727 3 60   Honda Chip Ganassi Racing
11 Max Chilton 85 47.5513 3 62   Chevy Carlin
12 Conor Daly 85 56.9548 3 60   Chevy Ed Carpenter Racing
13 Charlie Kimball 85 70.8969 3 63   Chevy AJ Foyt Enterprises
14 James Hinchcliffe 85 71.9901 3 61   Honda Andretti Autosport
15 Santino Ferrucci 84 1 LAPS 3 62 1 Honda Dale Coyne Racing with Vasser Sullivan
16 Simon Pagenaud 84 1 LAPS 3 58   Chevy Team Penske
17 Alex Palou 84 1 LAPS 4 62   Honda Dale Coyne Racing with Team Goh
18 Takuma Sato 84 1 LAPS 3 62   Honda Rahal Letterman Lanigan Racing
19 Ryan Hunter-Reay 84 1 LAPS 3 60   Honda Andretti Autosport
20 Helio Castroneves 84 1 LAPS 3 61   Chevy Arrow McLaren SP
21 Sebastien Bourdais 84 1 LAPS 3 61   Chevy AJ Foyt Enterprises
22 Pato O'Ward 84 1 LAPS 5 64   Chevy Arrow McLaren SP
23 Sage Karam 84 1 LAPS 3 59   Chevy Dreyer & Reinbold Racing
24 Dalton Kellett 83 2 LAPS 3 60   Chevy AJ Foyt Enterprises
25 Marco Andretti 79 64.4129 4 79   Honda Andretti Herta with Marco & Curb-Agajanian
Troisième constructeur, numérique : quel avenir pour l'IndyCar ?

Article précédent

Troisième constructeur, numérique : quel avenir pour l'IndyCar ?

Article suivant

Liberty Media investit dans une équipe d'IndyCar

Liberty Media investit dans une équipe d'IndyCar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Auteur Fabien Gaillard