Pagenaud : "Castroneves a rallongé ma carrière de 10 ans"

Vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis 2019, Simon Pagenaud déclare que le succès de Hélio Castroneves dans l'édition 2021 va prolonger sa propre carrière en IndyCar en prouvant que l'ancienne génération a encore la capacité de gagner.

Pagenaud : "Castroneves a rallongé ma carrière de 10 ans"

Ce dimanche à l'Indy 500, Simon Pagenaud a tenu toutes ses promesses au volant de sa Dallara-Chevrolet du Team Penske en gérant parfaitement le trafic et en remontant de la 26e à la troisième place sous le drapeau à damier, une demi-seconde à peine derrière le vainqueur.

Lire aussi :

Pourtant, Pagenaud n'était que 25e lorsque la course a repris au 46e tour après une neutralisation consécutive à l'accident de Stefan Wilson dans la voie des stands, qui a provoqué la fermeture de cette dernière. Le Français fait partie des huit pilotes qui étaient à court d'essence et ont dû effectuer un arrêt d'urgence lors de la fermeture des stands, ce qui l'a renvoyé en fond de peloton.

"Quel dommage", déclare Pagenaud, qui a doublé Pato O'Ward pour la troisième place dans le 200e et dernier tour. "Je pense vraiment que nous avions la voiture pour le faire aujourd'hui. Chevy a fait un excellent travail au niveau de la puissance moteur et la course a été géniale. Le comportement [de la voiture] a été phénoménal toute la journée. Nous sommes parvenus à vraiment l'ajuster au début de la course. À la fin, j'étais pied au plancher. Je m'en moquais. Je voulais juste rattraper ces gars-là et m'amuser avec eux."

"Je voyais que Hélio jouait un jeu très malin. Bien sûr, il sait comment gagner cette course. Álex [Palou, leader dépassé par Castroneves] faisait de son mieux pour lui résister. Hélio ne faisait qu'attendre le bon moment. Par conséquent, c'était difficile de prendre l'aspiration en quatrième place. C'était difficile de doubler Pato. Nous l'avons fait au dernier tour."

"Je pensais avoir peut-être une chance au virage 4, mais Hélio était trop rapide. Bravo à lui. Il écrit ici une énorme page de l'Histoire des 500 Miles. Enfin un gars de notre génération rejoint le club des quatre [victoires] ! C'est mémorable. Il est un grand ami. Il vient de rallonger ma carrière de dix ans pour aller le chercher. Merci, Hélio."

"Bien sûr, je veux gagner. Ça fait mal d'être troisième. Peut-être qu'avec un tour de plus, j'aurais pu attaquer Hélio, qui sait ? Mais ce sont 500 miles seulement. Nous aurions dû le faire plus tôt. C'est ça l'essentiel, en fin de compte."

Helio Castroneves, Meyer Shank Racing Honda, Alex Palou, Chip Ganassi Racing Honda

Castroneves dépasse Palou pour la victoire

Lorsqu'il lui est demandé ce qui rend Castroneves si bon sur l'Indianapolis Motor Speedway, celui qui a été son coéquipier en IndyCar de 2015 à 2017 répond : "Il a un lien émotionnel avec cet endroit. Et je trouve que plus on aime cet endroit, plus cet endroit nous aime en retour. C'est quelque chose de vraiment étrange."

"Hélio ne pense qu'aux 500. Tout le monde dit que sa trajectoire est différente des autres. Je ne comprends pas vraiment pourquoi il utilise cette trajectoire, à vrai dire. J'ai toujours essayé de comprendre. Quelle que soit l'année, quel que soit le package, ça fonctionne. Il sait juste ce dont il a besoin. Il sait ce dont il a besoin de la part de la voiture. Il sait quand est-ce qu'il va être dans la bataille pour la victoire. Il garde ça pour lui. Il utilise ça comme de l'énergie. Pour moi, il est comme un mentor. J'adore son approche de la course, la manière dont il se prépare..."

"Quatre [victoires], ce n'est pas trop loin. Si j'ai dix ans de plus, c'est peut-être possible. Mais les records sont faits pour être battus. J'espère qu'il reviendra, tentera d'en remporter une cinquième. J'espère pouvoir le concurrencer, au final. Je veux juste le concurrencer car c'est lui l'homme à battre désormais."

Décrivant le duel pour la victoire, Pagenaud ajoute : "Je voyais ce que faisait Álex. Il essayait de trouver le moyen de maintenir Hélio derrière, mais il restait trop de tours. Hélio attendait à l'arrière, il maintenait Pato derrière lui, il évaluait le timing. Il savait exactement où et quand il pouvait l'avoir. Tout d'un coup, on l'a vu, il lui a sauté à la gorge comme un tigre. C'est là que l'attaque a commencé... Je savais que ça venait."

"J'attendais que Hélio le fasse car il a perturbé le rythme du groupe devant moi. C'est ce qui m'a aidé à doubler Pato, et peut-être que j'aurais pu avoir Palou plus vite. C'était très intéressant à regarder. Il y a certainement beaucoup à apprendre de cette bataille."

partages
commentaires
Castroneves vainqueur pour la quatrième fois à Indianapolis !
Article précédent

Castroneves vainqueur pour la quatrième fois à Indianapolis !

Article suivant

Norris adorerait participer aux 500 Miles d'Indianapolis

Norris adorerait participer aux 500 Miles d'Indianapolis
Charger les commentaires