Penske s'est assuré le quadruplé malgré un Will Power malade

Le Team Penske a survolé la séance qualificative du Grand Prix de St. Petersburg, avec l'obtention des quatre premières places de la grille.

Penske s'est assuré le quadruplé malgré un Will Power malade
Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet
Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Firehawk pose pour une photo
Will Power, Team Penske Chevrolet
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet

Au final, c'est Will Power qui s'est offert la pole position, au cours d'un week-end bien difficile pour lui. Après l'accident de vendredi, l'Australien souffre désormais de problèmes d'estomac, qui ont rendu sa tâche bien plus ardue.

"Quelle bonne journée pour l'équipe aujourd'hui. C'est génial de pouvoir décrocher une nouvelle pole position à St. Petersburg. Malheureusement, je me suis senti assez mal toute la journée. C'était difficile de terminer les qualifications, honnêtement, mais j'y suis arrivé" pouvait-on lire dans un communiqué de presse, Power n'ayant pu se présenter en conférence.

Oriol Servia remplacera le pilote australien lors du Warm-up de ce dimanche. Une décision quant à la participation de Will Power à la course sera prise plus tard dans la matinée.

Simon Pagenaud s'élancera aux côtés de Power, pour débuter sa deuxième saison au sein du Team Penske. Le Poitevin truste le haut de la feuille des temps depuis le début du week-end, et l'élan semble positif pour le n°22.

"C'était une très bonne journée, et c'est un bon week-end pour l'instant. On ressent une vraie différence dans notre équipe n°22, comme c'est notre deuxième année ensemble. Les qualifications étaient très intenses, je me suis bien amusé."

Helio Castroneves et Juan Pablo Montoya se partageront la deuxième ligne, après une séance plus difficile, tant pour le Brésilien que pour le Colombien.

"Toute l'équipe a réalisé un travail phénoménal, ils ont travaillé tout au long de la séance et nous n'avons cessé de nous améliorer. A la fin on a pris un gros pari, ça a failli passer, mais c'était un peu trop au final" déclarait Castroneves.

"Ça allait, on a eu du mal. J'étais vraiment content ce matin, on avait le rythme. Sur les pneus tendres, on n'était pas aussi bon que prévu. Nous n'avons pas suffisamment ajusté la voiture" expliquait pour sa part le vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis 2015.

partages
commentaires
Qualifs - Quatre Penske devant, Power en pole

Article précédent

Qualifs - Quatre Penske devant, Power en pole

Article suivant

Warm-Up - Sato le plus rapide, Servia remplace Power

Warm-Up - Sato le plus rapide, Servia remplace Power
Charger les commentaires