Alonso satisfait malgré une "Happy heures" manquée

partages
commentaires
Alonso satisfait malgré une
Par : Michaël Duforest
16 mai 2017 à 12:03

Un peu plus de 24 heures après le Grand Prix d'Espagne de Formule 1, Fernando Alonso a repris le volant de sa McLaren-Honda-Andretti Autosport d'IndyCar pour les premiers essais de l'Indy 500.

Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda sur un skateboard
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda

Pour la première fois, le pilote espagnol a pu prendre la piste aux côtés d'autres pilotes sur l'Indianapolis Motor Speedway, même si des problèmes de suspension arrière l'ont empêché de participer à la "Happy Hour", la dernière heure d'essais où la majorité des pilotes roule en peloton pour obtenir les meilleurs temps possibles, le reléguant à la 19e place finale.

"J'avais un peu peur des conditions, le fait qu'il fasse plus chaud que le 3 mai, mais non, la voiture était vraiment bonne, et j'ai pu faire des changements sans perdre la confiance dans la voiture. Tout s'est bien passé, on n'a juste pas pu compléter le programme comme on le voulait, je n'ai pas pu rouler dans le trafic à la fin."

Le double Champion du monde de Formule 1 est passé, en 24 heures, d'une Formule 1 à une IndyCar, mais pourtant le changement ne lui a pas posé de problème, lui qui avait déjà pu découvrir sa machine américaine il y a deux semaines.

"Ça m'a pris un virage pour être à l'aise. Avec les essais qu'on a pu faire le 3 mai, ça permet de rapidement se remettre dans le bain, on entre dans la voiture, on a une position de conduite différente par rapport à la F1, on a tous les rembourrages qui empêchent de bouger la tête, ça rappelle directement où on était il y a deux semaines, donc il n'y a plus qu'à aller à fond, en sachant ce qui va se passer."

Après avoir réalisé le meilleur temps de la séance réservée aux rookies, le pilote de la monoplace #29 n'a effectué que 20 tours dans les quatre heures restantes, principalement anglées sur la préparation de la course. Si pour les autres pilotes du championnat, les qualifications représentent un objectif, avec plus de 30 points promis au plus rapide, pour Alonso, seule la course compte, évidemment.

"Dans mon cas, les qualifications ne sont pas très importantes. Quand vous êtes en piste, vous voulez être rapide, vous voulez vous sentir rapide aussi, donc il faut prendre du plaisir. La priorité dans mon garage est de régler la voiture pour la course, être à l'aise dans le trafic, et me permettre d'apprendre un maximum. Il y a beaucoup de choses que je dois apprendre rapidement, donc on verra ce qu'on pourra faire en qualifs, mais la préparation de la course sera la priorité absolue."

Prochain article IndyCar
Débuts difficiles et un crash pour le rookie Jack Harvey

Previous article

Débuts difficiles et un crash pour le rookie Jack Harvey

Next article

Explorez la voiture de Fernando Alonso à l'Indy 500 en 3D !

Explorez la voiture de Fernando Alonso à l'Indy 500 en 3D !