Procès en interne – Mais que se passe-t-il chez Andretti?

partages
Procès en interne – Mais que se passe-t-il chez Andretti?
Nick DeGroot
Par : Nick DeGroot
14 août 2015 à 14:45

Logo Andretti Autosport
Michael Andretti
Ryan Hunter-Reay, Justin Wilson et Carlos Munoz, Andretti Autosport Honda
Marco Andretti, Andretti Autosport Honda
Tanner Foust, Andretti Autosport Volkswagen
Scott Speed, Andretti Autosport Volkswagen
Simona de Silvestro, Andretti Autosport
Simona de Silvestro, Amlin Andretti

Après Kramer contre Kramer, découvrez Andretti contre Andretti. La holding Andretti est en effet embarquée dans une nouvelle bataille. Pas sur la piste cette fois, mais sur le terrain judiciaire. Et la situation peut paraître totalement absurde.

En effet, Andretti Sports Marketing (ASM), entreprise de marketing événementiel, a lancé des poursuites au civil contre... l’écurie de course Andretti Autosport (AA) impliquée en IndyCar bien sûr mais aussi en Formule E et en Rallycross aux États-Unis. Et il se trouve que les deux sont dirigées, bien sûr, par Michael Andretti!

L’écurie de course insolvable ?

La plainte a été déposée le 30 juillet dernier dans le Compté de Marion, Indiana. Les détails de l’affaire n’ont pas été dévoilés mais deux anciens hauts responsables du groupe, John Lopes et Starke Taylor, en seraient à l’origine. Le premier a semble-t-il été démis de ses fonctions de président d’ASM le mois dernier, le second en serait toujours copropriétaire.

Selon les deux hommes, qui auraient sévèrement critiqué le management d’Andretti Autosport, l’écurie serait insolvable car endettée à hauteur de sept millions de dollars (6,3 millions d’euros) pour seulement deux millions de dollars (1,8 millions d’euros) d’actifs.

Les effectifs d’ASM ont été nettement revus à la baisse ces derniers mois en raison de l’échec de la course de Baltimore qui a disparu du calendrier IndyCar en 2015, et de l’échec annoncé de celle organisée depuis cette année à la Nouvelle-Orléans. Par ailleurs, le rendez-vous historique de Milwaukee serait lui aussi sur la sellette et l’ePrix de Miami ne figure pas au calendrier de la deuxième saison de Formule E. Autant de rendez-vous pour lesquels ASM faisait office de promoteur...

Andretti : une action irréfléchie et égoïste

Ce procès est une tentative fourbe et égoïste au bénéfice de John Lopes et de Stake Taylor et aux dépens d’Andretti Autosport et de ses 120 employés,” a-t-déclaré. “Les allégations de Lopes et Taylor ne résisteront pas à l’évidence et seront agressivement démenties par la vérité.”

Ma famille s’est efforcée de bâtir une réputation exemplaire dans toutes les facettes de ses vies personnelles et professionnelles. Nous ne permettrons pas à cette tentative irréfléchie d’actionner tous les leviers pour salir notre nom.”

Les sollicitations de Motorsport.com pour obtenir un commentaire des responsables d’Andretti Sports Marketing sont pour l’instant restées sans réponse.

Avec Nick DeGroot

Prochain article IndyCar
Un nouveau pneu pluie dès ce week-end à Mid-Ohio

Previous article

Un nouveau pneu pluie dès ce week-end à Mid-Ohio

Next article

Pourquoi le drapeau américain est-il "à l'envers" sur certaines voitures?

Pourquoi le drapeau américain est-il "à l'envers" sur certaines voitures?

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Michael Andretti
Équipes Andretti Autosport
Auteur Nick DeGroot
Type d'article Actualités