IndyCar
08 août
Postponed
28 août
Événement terminé
12 sept.
Événement terminé
C
Grand Prix d'Indianapolis 2
02 oct.
Prochain événement dans
8 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours

Renault n'autorisera pas Alonso à faire l'Indy 500

partages
commentaires
Renault n'autorisera pas Alonso à faire l'Indy 500
Par :

Fernando Alonso aborde l'édition 2020 des 500 Miles d'Indianapolis en sachant que ce sera sa dernière participation à cette épreuve à moyen terme.

2020 marque la troisième participation de Fernando Alonso aux 500 Miles d'Indianapolis, la deuxième si l'on ne compte pas sa tentative infructueuse de qualification en 2019. Le double Champion du monde de Formule 1 et double vainqueur des 24 Heures du Mans n'a jamais caché son ambition de Triple Couronne, mais en cas de nouvel échec cette année dans l'Indiana, il ne pourra pas retenter sa chance en 2021 ou en 2022.

Lire aussi :

En effet, Alonso va faire son retour en F1 avec Renault pour les deux saisons à venir, et le directeur de l'écurie au losange, Cyril Abiteboul, est très peu enthousiaste à l'idée de voir son pilote phare prendre des risques sur le redoutable ovale d'Indianapolis – d'autant qu'il s'y est déjà accidenté cette semaine en essais, sans gravité. Sans oublier le fait qu'une participation à l'Indy 500 se ferait probablement aux dépens de ses obligations en F1 ; en 2017, McLaren avait accepté de le remplacer par Jenson Button pour le Grand Prix de Monaco.

"Je vais retenir mon souffle jusqu'au week-end prochain, jusqu'au moment où il sortira de sa monoplace à Indianapolis", commente Abiteboul. "Mais je peux être très clair sur le fait qu'une fois qu'il sera avec nous, c'est pour de bon, et pour un moment. Pas de distractions."

Alonso lui-même a récemment fait savoir qu'il ne s'attendait pas à faire son retour à Indianapolis avant 2023 au plus tôt. Lorsqu'il lui a été demandé s'il considérait l'édition 2020 comme sa dernière chance de gagner pour l'instant, l'Espagnol a répondu : "C'est une bonne question. Je pense aborder la course en sachant qu'il sera impossible de venir lors des deux prochaines années. Il faudrait que je manque le week-end des qualifications si je le voulais. C'est comme ça. Je suis là pour prendre du plaisir, prêt à faire de mon mieux et à aider l'équipe autant que possible. On verra à l'avenir quelles seront les possibilités. Si l'on finit par remporter la course un jour, peut-être que cela ouvre des possibilités pour différentes choses."

Quant à son calendrier bien peu chargé pour le reste de la saison, Alonso explique : "Quand j'ai arrêté la F1 en 2018, c'était trop chargé en 2019. J'ai couru dès janvier avec les 24 Heures de Daytona, puis Sebring, puis les essais, puis Spa, les 24 Heures du Mans, Indy, la préparation de la voiture. J'ai fait la saison à fond. En 2020, j'ai voulu me détendre un peu. Faire le Dakar en janvier, puis me concentrer pleinement sur l'Indy 500. Me détendre et recharger les batteries en seconde moitié de saison. Je vais faire mon retour en F1 en 2021, je savais que cela pouvait être très exigeant."

"Une fois le virus arrivé, la saison a été plus calme – plus que nous ne le voulions, tous autant que nous sommes. Mais dans mon cas, je prévoyais juste de faire l'Indy 500. C'est ce que je fais. À partir du lundi 24 [août], ça va être calme à nouveau, je vais me préparer physiquement et mentalement. Quelques journées sur le simulateur avec Renault, peut-être deux ou trois Grands Prix pour voir comment ils travaillent au circuit."

Propos recueillis par David Malsher

Related video

Indy 500 : Alonso premier accidenté, Dixon aux commandes

Article précédent

Indy 500 : Alonso premier accidenté, Dixon aux commandes

Article suivant

Fast Friday - Andretti en tête, Pagenaud et Alonso en retrait

Fast Friday - Andretti en tête, Pagenaud et Alonso en retrait
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , IndyCar
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel