Rétro Indy 500 - 2011, la surprise Dan Wheldon

partages
Rétro Indy 500 - 2011, la surprise Dan Wheldon
Par : Michaël Duforest
19 mai 2015 à 15:26

Les voitures retournent en piste
Alex Lloyd, Dale Coyne Racing
Victory Lane : le vainqueur Dan Wheldon, Bryan Herta Autosport with Curb / Agajanian fête sa victoire
Ryan Hunter-Reay, A.J. Foyt Enterprises
Le vainqueur Dan Wheldon, Bryan Herta Autosport with Curb / Agajanian fête sa victoire sur la ligne de briques
Alex Lloyd, Dale Coyne Racing
Marco Andretti, Andretti Autosport
Davey Hamilton, Dreyer & Reinbold Racing
Victory Lane : le vainqueur Dan Wheldon, Bryan Herta Autosport with Curb / Agajanian fête sa victoire

2011 marquait le 100e anniversaire des 500 miles d'Indianapolis et la dernière fois que les Dallara introduites en 2003 roulaient sur le Speedway. Les équipes connaissant ces châssis par cœur, c'est l'étonnant Alex Tagliani, sur sa monoplace du Sam Schmidt Motorsports, qui s'emparait de la pole position.

Un grand nombre de pilotes s'est retrouvé à un moment donné aux avant-postes, mais après l'accident d'Alex Tagliani au 147e tour, l'épreuve se retrouvait transformée comme l'année précédente en course à la consommation. Dario Franchitti semblait le mieux placé pour l'emporter, mais le Chip Ganassi Racing ne mettait pas suffisamment d'essence dans sa voiture lors de son dernier arrêt aux stands.

Devant, Danica Patrick réveillait l'excitation des 350 000 spectateurs présents en menant l'épreuve jusqu'à 10 tours de la fin, lorsque le surprenant Bertrand Baguette prenait le commandement ! Le pilote belge devait toutefois s'arrêter aux stands pour ravitailler une dernière fois à quatre tours du but.

A voir : la galerie photos de l'Indy 500 2011

C'est alors que le rookie américain J.R. Hildebrand s'emparait de la tête de l'épreuve. Le pilote du Panther Racing avait suffisamment d'essence et une avance confortable au baisser du drapeau blanc, signalant le dernier tour de l'épreuve.

En arrivant dans le virage n°4, dernière courbe de l'épreuve, Charlie Kimball était au ralenti sur la ligne de course, visiblement en panne d'essence. Hildebrand se déportait alors vers la droite pour le doubler, partait au large, et frappait le mur! Il poursuivait sur deux roues mais c'est alors que Dan Wheldon surgissait de nulle part pour remporter pour la 2e fois l'Indy 500, alors qu'il n'avait pas de volant en IndyCar sur les premières courses!

Le pilote britannique deviendra suite à cette victoire le pilote de développement officiel de la voiture 2012, une nouvelle monoplace prévue par Dallara. Malheureusement, Wheldon a perdu la vie lors de la dernière manche de la saison 2011, sur le Las Vegas Motor Speedway.

 

Prochain article IndyCar

Next article

Un nouveau pneu pluie dès ce week-end à Mid-Ohio

Un nouveau pneu pluie dès ce week-end à Mid-Ohio

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Indy 500
Lieu Indianapolis Motor Speedway
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Contenu spécial