IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé

Sage Karam de retour là où sa carrière en IndyCar a débuté

partages
commentaires
Sage Karam de retour là où sa carrière en IndyCar a débuté
Par :
2 févr. 2016 à 10:01

Sage Karam disputera la 100e édition des 500 miles d'Indianapolis au volant d'une monoplace du Dreyer & Reinbold Racing, une équipe qu'il connait bien et à qui il doit sa première participation à l'épreuve mythique.

Sage Karam, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Sage Karam, Dreyer et Reinbold - Kingdom Racing Chevrolet
Sage Karam, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Sage Karam, Dreyer et Reinbold - Kingdom Racing Chevrolet
Sage Karam, Dreyer et Reinbold - Kingdom Racing Chevrolet

Libéré de son contrat avec le Chip Ganassi Racing, le jeune pilote originaire de Pennsylvanie sera tout de même présent dans l'Indiana au mois de mai, au volant d'une voiture du Dreyer & Reinbold Racing, écurie choisie par Ganassi pour ses débuts en 2014.

Champion Indy Lights en titre, Karam était alors pilote de développement pour le compte de l'écurie Ganassi, qui s'est associée à l'équipe de Dennis Reinbold pour la 98e édition de l'Indy 500. Karam se retrouvait alors au volant de la monoplace n°22 avec son sponsor de toujours, Comfort Revolution.

Découvrant tout des courses d'IndyCar au cours de la plus grande épreuve de la saison, Karam choisissait un réglage conservateur en qualifications, qui le voyait s'élancer en fond de peloton pour les 800 kilomètres de course au programme.

Lors de l'épreuve, le rookie de 19 ans (pour qui un bal de promo était organisé dans l'enceinte du Speedway quelques jours auparavent) adoptait une stratégie conservatrice. Au final, il croisait l'arrivée en neuvième position, battu de trois places seulement pour le titre de meilleur débutant par un certain Kurt Busch !

En 2015, Karam n'a pas eu l'occasion d'aller bien loin en course, après un accident avec Takuma Sato dès le premier virage de l'épreuve. Sa réunion avec le Dreyer & Reinbold Racing pour l'édition 2016 devrait nous donner de beaux frissons, l'équipe américaine ne disputant plus qu'une course chaque saison, avec une voiture forcément bichonnée pour les 500 miles d'Indianapolis !

La combinaison des deux pourrait en tout cas se retrouver très bien placée le 29 mai prochain, aux alentours du 180e tour...

Article suivant
Max Chilton rejoint le Chip Ganassi Racing

Article précédent

Max Chilton rejoint le Chip Ganassi Racing

Article suivant

Honda prolonge de deux ans en IndyCar

Honda prolonge de deux ans en IndyCar
Charger les commentaires