Réactions
IndyCar Barber

Une domination inattendue pour Takuma Sato

Vainqueur à Barber ce dimanche, Takuma Sato ne s'attendait certainement pas à dominer la troisième manche de la saison d'IndyCar de pareille façon !

Le vainqueur Takuma Sato, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda

Le Japonais a rendu une copie quasiment parfaite sur le Barber Motorsports Park, n'étant pas vraiment sous pression une fois que son équipier Graham Rahal a connu des soucis d'accélérateur en début de course.

"Je suis évidemment ravi ! C'est probablement la course la plus 'propre' que j'ai gagnée, et merci à l'équipe. Nous sommes arrivés ici avec des espoirs, mais honnêtement nous ne pensions pas pouvoir dominer à ce point. Mais l'environnement nous a vraiment aidés, et montrer une telle domination, ce sont juste de superbes sensations", a expliqué l'ancien pilote de Formule 1.

Lire aussi:

Pour la première fois de sa carrière en IndyCar, Takuma Sato est parvenu à transformer une pole position en victoire, la quatrième depuis ses débuts en 2010. Le pilote Rahal Letterman Lanigan Racing a toutefois dû garder derrière lui pas moins de neuf titres de Champion IndyCar, en Scott Dixon et Sébastien Bourdais !

"Bien sûr, Scott et Sébastien attaquaient fort. Nous avions environ 1"5 ou 1"7 d'avance, un écart que je contrôlais un peu, mais je ne pouvais pas être relax. De l'extérieur, ça pouvait paraître facile, mais ça n'était pas le cas, j'activais le push-to-pass à chaque sortie de virage pendant dix tours. Et puis ensuite, la sortie dans le virage 8... disons que c'était une crise cardiaque qui n'était pas nécessaire !"

La course du numéro 30 a en effet failli être ruinée à quelques boucles de l'arrivée, lorsqu'il est sorti de la piste dans la chicane entourant le musée du circuit de Barber. Si vendredi il était arrivé dans le même complexe en tête-à-queue, il a cette fois pu poursuivre son chemin sans trop de problèmes, si ce n'est une pièce qui s'est détachée de sa voiture.

 

L'autre alerte de la course de Sato s'est produite lors de son premier arrêt au stand. L'écrou de roue arrière gauche s'est bloqué, faisant perdre au poleman plusieurs secondes cruciales. Heureusement, il avait ouvert un écart assez important lors du premier run pour pouvoir se permettre de subir une avarie lors de son arrêt.

Lire aussi:

"Au départ nous avons creusé l'écart, car il peut toujours y avoir un souci au stand. Vous voulez avoir une seconde de marge au cas-où, et c'est ce que j'ai fait, c'est aussi pour ça que je suis parti en pneus tendres. En tant que pilote, quand on a un problème, on croit que ça prend des heures."

"Mais il faut rester concentré, et être persuadé que les gars feront un arrêt parfait la fois suivante, ce qui a été le cas, donc tout est ok pour moi. En course ça arrive, je fais des erreurs aussi, je ne les blâme pas. Mais il est important de comprendre ce qui s'est passé pour pouvoir s'améliorer pour la prochaine fois."

 

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent McLaren présente la voiture d'Alonso à l'Indy 500
Article suivant Bourdais n'avait pas foi en sa stratégie, mais termine sur le podium

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse