Sato "nerveux" avant son run pour la pole à Pocono

partages
commentaires
Sato
Par : Michaël Duforest
20 août 2017 à 13:01

Takuma Sato a dû sortir le grand jeu pour décrocher la pole position à Pocono, dans une position difficile puisqu'il venait d'assister à l'accident de son équipier Ryan Hunter-Reay.

Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Honda, est aidé par la Holmatro Safety Team après son crash
Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Le poleman Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Le poleman Takuma Sato, Andretti Autosport Honda, avec Michael Andretti, propriétaire d'Andretti Autosport
Le poleman Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Le poleman Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Le poleman Takuma Sato, Andretti Autosport Honda

Vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis au mois de mai, Takuma Sato a donc ajouté une pole position à Pocono à son palmarès, le tout en passant juste après son équipier Ryan Hunter-Reay, accidenté au début de son run. L'Américain est toujours incertain pour la course de ce dimanche, souffrant de douleurs à la hanche.

Une situation qui n'était donc pas simple pour Sato, puisqu'en plus de voir un collègue percuter violemment le mur juste avant son run qualificatif, il fallait composer avec le fait que c'était un équipier, avec qui l'on partage toujours une philosophie générale en termes de réglages.

"On a vu l'accident de Ryan. Cela m'a rendu nerveux car il était juste devant moi [dans la file des qualifications]. On partage beaucoup de pièces et de philosophie de réglages. Il est donc correct de s'attendre à avoir plus ou moins la même chose que lui", a déclaré le Japonais.

Le pilote Andretti Autosport a toutefois pu compter sur l'aide de son équipier Alexander Rossi (vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis l'an dernier) pour ajuster légèrement sa monoplace et son pilotage en fonction des conditions de piste.

"Alexander est venu me voir avant mon run, il m'a détaillé ce qu'il a ressenti entre les deux tours qualifs, entre les trois virages. Ici, il faut beaucoup changer de rapport, il faut également énormément ajuster la voiture avec les outils disponibles dans le cockpit, tout est proactif. J'ai pu réaliser un bon tour, et je dois remercier toute l'équipe."

Un bon tour d'entrée effectivement (seul pilote au-dessus des 354 km/h de moyenne), mais il a ensuite fallu composer avec une voiture extrêmement sous-vireuse dans le premier virage ! Heureusement, contrairement à sa quatrième place à Indianapolis, le pilote de la #26 a évité de brosser le mur, mais il s'en est fallu de peu...

"Oui, c'est passé à quelques centimètres ! J'ai l'habitude depuis Indy, et puis cette fois je n'ai pas touché ! C'était un très bon run, très propre. Mais il y a eu un peu de dégradation sur les pneus, car on avait vraiment peu d'appui. La voiture a glissé dans le premier virage au deuxième tour, j'ai dû ralentir deux fois, très rapidement, et puis simplement gérer."

La septième pole position de Sato en IndyCar est également sa première sur un superspeedway, pourra-t-il convertir cela en une deuxième victoire cette saison ? Réponse à partir de 20h40 heure française...

Prochain article IndyCar
Ryan Hunter-Reay autorisé à prendre le départ

Previous article

Ryan Hunter-Reay autorisé à prendre le départ

Next article

EL2 - Power mène une séance studieuse

EL2 - Power mène une séance studieuse

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Pocono
Lieu Pocono Raceway
Pilotes Takuma Sato
Équipes Andretti Autosport
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions