Sato, une victoire "fantastique" en revanche de 2012

Takuma Sato a remporté ce dimanche pour la première fois de sa carrière les 500 Miles d'Indianapolis, après être passé si près du sacre suprême en 2012.

Sato, une victoire "fantastique" en revanche de 2012
Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Marco Andretti, Andretti Autosport with Yarrow Honda, Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Takuma Sato, Andretti Autosport Honda
Takuma Sato, Andretti Autosport Honda

Le pilote japonais est sorti vainqueur d'un superbe duel avec Helio Castroneves, dont le visage est déjà gravé à trois reprises sur le Borg-Warner Trophy. Une bataille intense entre deux pilotes qui savent se respecter l'un l'autre.

"C'est un sentiment incroyable ! Je dois remercier toute l'équipe. C'était une course très difficile, mais Helio pilote de manière vraiment propre, on peut vraiment lui faire confiance, c'était fantastique, j'espère que la foule a aimé", a déclaré Sato sur la Victory Lane, après la traditionnelle gorgée de lait.

L'ancien pilote de Formule 1 revient de loin, après avoir manqué la victoire de justesse en 2012. Cette année-là, c'était contre Dario Franchitti que le Japonais se battait, avant de partir en tête-à-queue dans l'entame du dernier tour, en tendant de dépasser l'Écossais.

"Cette fois, sortir du premier virage dans le bon sens a aidé ! Je ne peux pas suffisamment remercier tous ceux qui m'ont soutenu jusqu'ici. Jusqu'à trois tours de la fin, je ne savais pas si ça allait passer, mais c'est à ce moment qu'il faut rester à fond, c'est passé, et c'est fantastique."

Premier pilote japonais à remporter les 500 Miles d'Indianapolis, Takuma Sato devient le 71e pilote différent à s'imposer, au cours des 101 éditions de l'épreuve.

partages
commentaires
Alonso : "Qui sait à quelle place nous aurions pu finir ?"

Article précédent

Alonso : "Qui sait à quelle place nous aurions pu finir ?"

Article suivant

Castroneves échoue encore tout près du record

Castroneves échoue encore tout près du record
Charger les commentaires