Scott Dixon en colère contre la direction de course

partages
commentaires
Scott Dixon en colère contre la direction de course
Par : Michaël Duforest
14 mars 2017 à 11:00

Aux avant-postes tout le week-end, Scott Dixon a finalement dû se contenter de la troisième place à St. Petersburg, après un drapeau jaune arrivé au mauvais moment.

Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Le vainqueur Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing Honda, Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet et Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda fêtent leur résultat sur le podium
Scott Dixon, Chip Ganassi Racing Honda
Sébastien Bourdais, Dale Coyne Racing Honda

Le pilote du Chip Ganassi Racing était en deuxième position derrière James Hinchcliffe lorsque la course a été neutralisée pour la seconde fois au 26e tour, pour un contact entre Tony Kanaan et Mikhail Aleshin, laissant des débris en piste. Contraint à s'arrêter aux stands sous régime de neutralisation, Dixon tombait alors au onzième rang à la relance, au 30e tour de piste.

"Ouais, j'avais une voiture qui pouvait gagner", a déclaré Scott Dixon à Motorsport.com. "La manière avec laquelle Bourdais s'est retrouvé devant a été fabriquée de toutes pièces. On pourrait tout aussi bien tirer l'ordre des voitures au sort dans un chapeau si c'est comme cela qu'ils veulent faire à la direction de course."

Le quadruple champion IndyCar ne comprend pas pourquoi la direction de course a décidé de déclencher une procédure de neutralisation complète pour de petits morceaux de débris, selon lui loin de la trajectoire. Au final, il est celui qui s'en sort le mieux parmi les "piégés", avec une place sur le podium.

"Il n'y avait pas de débris. En tout cas, il y avait juste une petite pièce, mais vous auriez dû percuter le mur pour venir la toucher. Je ne comprends pas pourquoi le drapeau jaune était de sortie. En général, les gens [de la direction de course] comprennent que c'est un moment critique de la course, et ils ne mettent pas le Pace Car. Le débris n'était pas dans la trajectoire, donc ils ne peuvent pas inverser l'ordre du peloton, sinon les qualifications ne servent plus à rien."

Le Néo-Zélandais sait toutefois qu'il a déjà également bénéficié de ces règlements par le passé, la voie des stands étant fermée en IndyCar jusqu'au moment où les voitures sont toutes réunies derrière la voiture de sécurité.

"Je n'enlève rien à Bourdais. On est tous dans cette situation à certains moments, et il a fait du bon travail et je le félicite pour sa victoire. Mais pour nous, ça a complètement changé la course. Donc je vais aller demander à la direction de course pourquoi ils ont mis une neutralisation."

Propos recueillis par David Malsher

Prochain article IndyCar
Une deuxième place satisfaisante pour Simon Pagenaud

Previous article

Une deuxième place satisfaisante pour Simon Pagenaud

Next article

Bourdais, une victoire sous forme de "rédemption"

Bourdais, une victoire sous forme de "rédemption"

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement St. Petersburg
Catégorie Course
Lieu St. Petersburg Street Course
Pilotes Scott Dixon
Équipes Chip Ganassi Racing
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions