L'approche analytique de Bourdais, un atout pour son équipe

Le directeur technique d'AJ Foyt Racing estime que le talent, l'expérience et l'attitude de Sébastien Bourdais, conjuguées aux efforts du groupe d'ingénierie, ont permis à l'équipe de s'améliorer.

L'approche analytique de Bourdais, un atout pour son équipe

Sébastien Bourdais, qui a couru pu AJ Foyt Racing à temps partiel en 2020 et disputera l'intégralité de la saison 2021 avec l'équipe, a réalisé le meilleur temps (sans push-to-pass) du test à 12 voitures tenu la semaine passée au Barber Motorsports Park.

Cette performance fait suite à un test solide disputé au même endroit en novembre, et à une quatrième place lors de la finale à St. Petersburg. Il s'agissait du meilleur résultat de l'équipe depuis le podium de Takuma Sato à Detroit, obtenu il y a plus de cinq ans.

Pour compléter le bilan encourageant de ce test pour AJ Foyt, le Canadien Dalton Kellett, qui aborde sa deuxième année et pilotera la #4 sur toute la saison, s'est classé à sept dixièmes de son équipier tricolore, quatre fois champion de Champ Car et à la tête de 37 victoires.

Devenu directeur technique de l'équipe après le recrutement de Justin Taylor en tant qu'ingénieur de course de Bourdais, Mike Colliver a résumé ces performances : "Je pense que ce test est juste le résultat du développement continu de certaines choses que nous avons mises en place à Road America l'an passé. Charlie [Kimball, troisième pilote de Foyt cette saison, pour le Grand Prix d'Indy et l'Indy 500, ndlr] a très fort en Course 2 et Dalton s'est montré à son aise à Mid-Ohio, au vu de son expérience."

"Nous avons par la suite connu un très bon test à Barber durant l'automne avec Sébastien, et cela s'est conjugué à nos améliorations du passé, aux idées que Mike Pawlowski [ingénieur de course sur la voiture #4] et moi avons amenées. Le COVID-19 et le calendrier compacté nous ont aidé à nous rapprocher et nous ont donné le temps de développer en interne certains outils que nous pourrions utiliser pour analyser et quantifier les choses. Ce test était une bonne validation pour certains de ces outils."

Lire aussi :

Questionné sur la contribution de Sébastien Bourdais, Mike Colliver admet qu'il "est d'une grande aide". "Rien que son niveau de connaissance représente une aide énorme à plusieurs égards", souligne-t-il. "Premièrement, il comprend la manière dont la voiture évolue mécaniquement, et deuxièmement, il sait comprendre et tester les changements de réglages. Il peut prendre la piste, faire six ou sept tours et ne pas être à l'aise sur les deux premiers. Il va alors changer quelque chose dans son style de pilotage, attendre un peu que la pression monte dans les pneus ou faire un petit ajustement sur la barre [antiroulis] arrière, bref faire ce dont il a besoin. Puis il rentre et vous dit si ça a marché ou non, et pourquoi."

"Son approche analytique combinée à son expérience est très intéressante. Il ne tremble pas, il est très calme et méthodique dans la voiture", poursuit-il. "Mais c'est aussi l'état d'esprit du groupe entier. Le groupe d'ingénierie travaille de manière unie. Tout le monde fait en sorte que les deux voitures s'améliorent, particulièrement celle de Seb, grâce à ses capacités au volant. Tout le monde travaille dans la même direction, ce qui est très positif. Des gars des données à ceux qui font les simulations, les ingénieurs juniors, les connaissances de Danielle [Cucchiaroni, ingénieur de performance]... Et puis Justin fait un excellent travail. Tout le monde pousse dans la même direction, et c'est vraiment cool."

Et Bourdais d'ajouter : "Nous avons beaucoup travaillé, testé des amortisseurs et certains concepts allant aussi loin que des plateformes. Tout le monde commence à travailler de manière très efficace, l'atmosphère est bonne."

"La voiture était très rapide dès la sortie du box et j'ai vraiment passé un bon moment à son volant. C'était une journée très positive. Barber faisant l'ouverture de la saison, vous devez toutefois être d'un optimisme prudent. Je pense que nous aurons une bonne carte à jouer et que nous serons dans le coup, ce qui est toujours encourageant. Donc j'ai hâte."

Pour Larry Foyt, président du team, "ce fut une solide journée de test pour toute l'équipe". "Nous avions beaucoup d'éléments à passer en revue et je pense que nous avons obtenu de bonnes données avec la majorité d'entre eux. Seb a affiché une bonne vitesse dans la voiture #14 durant toute la journée, ce qui était bien", se félicite-t-il. "Avec la voiture #4, Dalton a repris la piste après un incident survenu au début et il a fait un bon roulage. Cela a certainement été l'un de nos meilleurs tests sur un circuit routier permanent, ce qui est encourageant pour la saison."

L'équipe aura encore un test au Texas Motor Speedway fin mars, avant l'Open Test d'Indianapolis début avril.

Sébastien Bourdais, A.J. Foyt Enterprises Chevrolet, Romain Grosjean, Dale Coyne Racing wit Rick Ware Racing
partages
commentaires
Grosjean pourrait finalement rouler sur un ovale

Article précédent

Grosjean pourrait finalement rouler sur un ovale

Article suivant

La première chaîne d'info en continu sur les sports mécaniques va voir le jour

La première chaîne d'info en continu sur les sports mécaniques va voir le jour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Sébastien Bourdais
Équipes A.J. Foyt Enterprises
Auteur David Malsher