Sept ans plus tard, Rahal gagne enfin!

partages
Sept ans plus tard, Rahal gagne enfin!
Par :
28 juin 2015 à 10:52

Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda
Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing Honda
Graham Rahal, Rahal Letterman Lanigan Racing
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Tony Kanaan, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Marco Andretti, Andretti Autosport Honda
Ryan Briscoe, Schmidt Peterson Motorsports Honda
Marco Andretti, Andretti Autosport Honda
Ryan Briscoe, Schmidt Peterson Motorsports Honda

C'est une course très spectaculaire qui s'est déroulée la nuit de samedi à dimanche sur l'Auto Club Speedway : du premier au dernier tour, les pilotes ont offert des bagarres à trois de front, et parfois plus!

Sept ans plus tard, Graham Rahal s'est de nouveau imposé en IndyCar. Mais cette victoire, conquise après 125 courses de disette, n'aura pas été simple à décrocher pour l'Américain, qui a su profiter du dernier drapeau jaune pour franchir la ligne d'arrivée devant tous ses concurrents.

Will Power avait pourtant mené un grand nombre de tours dans cette course, soit 62 contre 15 pour Rahal. Ce dernier avait d'ailleurs avoué ne pas avoir le plus rapide des châssis Honda lors des qualifications, mais le pilote du Rahal Letterman Lanigan Racing savait qu'il serait performant en course.

Les réactions du podium

"C'est tout simplement énorme !" a déclaré le vainqueur du jour. "Je suis surtout heureux pour mon père (Bobby Rahal), pour Dave (Letterman) et Mike Lanigan. Honda a travaillé sans relâche, la voiture se comportait très bien au sein du peloton. Nous étions très performants sur la longueur de cette course."

Mais Fontana aura surtout marquer le retour de la course en paquet. Un régal pour les yeux, moins pour certains pilotes, inquiets pour leur sécurité.

"Nous n'avons pas à risquer nos vies pour faire plaisir aux 5000 personnes présentes ici. Ce fut l'une des courses les plus angoissantes de ma carrière," a ainsi déclaré Tony Kanaan, deuxième sous le drapeau à damier, et qui n'a pas hésité à évoquer la mémoire de Dan Wheldon.

Troisième au départ comme à l'arrivée, Marco Andretti aura quant à lui mené durant 31 tours.

"C'était assez fou comme course mais c'est toujours comme cela en paquet," a confié Andretti. "Le spectacle a été grandiose pour le public. Personnellement, je regrette la fin de course, car je pense que nous aurions pu gagner."

Ce véritable film à suspense aura mené à un nouveau record pour la discipline, puisque la course a compté 80 changements de leader à Fontana, qui possédait déjà l'ancien record (73), datant de 2001. Il n'était pas donc pas chose aisée de savoir qui menait, et ce durant la majeure partie de l'épreuve.

Des accidents en rafale

Plusieurs drapeaux jaunes sont venus interrompre le cours des événements : le premier après que Helio Castroneves ait été pris en en sandwich entre Ryan Briscoe et Will Power, ce qui aura mené à l'accident puis à l'abandon pour le Brésilien. Briscoe a ensuite été sanctionné pour cet incident.

Le second yellow a été provoqué par l'accident survenu entre les deux équipiers du CFH Racing, Ed Carpenter et le dernier vainqueur à Toronto, Josef Newgarden. Tous deux ont dû renoncer, avant que Rahal ne quitte les stands avec la pompe à essence toujours fixée sur son châssis. Troisième drapeau jaune pour dégager les débris, et probable pénalité pour l'équipe dans les prochains jours.

La vidéo de l'accident Briscoe/Hunter-Reay

La quatrième neutralisation a eu lieu après que Carlos Munoz ait perdu le contrôle de sa monoplace, alors qu'il venait de heurter Scott Dixon. Puis Takuma Sato et Power se sont violemment heurté, avant que le crash le plus impressionnant ne survienne entre Briscoe et Ryan Hunter-Reay. Ce dernier a soudainement perdu le contrôle et Briscoe est parti en tonneau, heureusement sans mal.

Si aucun pilote n'a été blessé, un mécanicien de Tristan Vautier (Dale Coyne Racing) a été emmené à l'hôpital suite à un arrêt au stand s'étant mal déroulé.

Côté français, Simon Pagenaud termine 9e, Sébastien Bourdais 14e et Vautier 17e. Rahal intègre lui le top 4 du classement général, toujours mené par Juan Pablo Montoya.

IndyCar - Fontana - Course

 
 Nº  Pilote Equipe  Trs Temps/Ecart
1 15  Graham Rahal Rahal 250 2:57:40.6179
2 10  Tony Kanaan Ganassi 250 +0.3157
3 27  Marco Andretti Andretti 250 +1.2490
4 Juan Pablo Montoya Penske 250 +2.1182
5 Sage Karam Ganassi 250 +2.9539
6 Scott Dixon Ganassi 250 +3.6092
7 James Jakes Schmidt 250 +4.9846
8 83  Charlie Kimball Ganassi 250 +5.3595
9 22  Simon Pagenaud Penske 250 +7.4054
10 41  Jack Hawksworth Foyt 250 +9.5128
11 26  Carlos Muñoz Ganassi 250 +11.6907
12 Stefano Coletti KVSH 250 +11.9206
13 18  Pippa Mann Coyne 250 +24.3450
14 11  Sébastien Bourdais KVSH 250 +25.1511
15 28  Ryan Hunter-Reay Andretti 249 Accident
16 Ryan Briscoe Schmidt 249 Accident
17 19  Tristan Vautier Coyne 246 +4 tours
18 14  Takuma Sato Foyt 241 Accident
19 Will Power Penske 241 Accident
20 98  Gabby Chaves Herta 237 +13 tours
21 67  Josef Newgarden CFH 161 Accident
22 20  Ed Carpenter CFH 157 Accident
23 Helio Castroneves Penske 136 Accident
Article suivant
Simon Pagenaud en pole pour la 1re fois de la saison à Fontana

Article précédent

Simon Pagenaud en pole pour la 1re fois de la saison à Fontana

Article suivant

Championnat - Montoya conforte son leadership

Championnat - Montoya conforte son leadership

À propos de cet article

Séries IndyCar
Événement Fontana
Lieu Auto Club Speedway
Auteur Olivier Guillaume