DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
20 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
55 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
5 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
20 jours

Vidéo - Le comportement des monoplaces dans F1 2018

partages
commentaires
Vidéo - Le comportement des monoplaces dans F1 2018
Par :
10 août 2018 à 08:33

Dans une nouvelle vidéo, Codemasters en dévoile un peu plus sur la façon dont le travail a été mené par l'équipe de développement de F1 2018 pour parvenir à un comportement se rapprochant de plus en plus de la réalité.

À deux semaines de sa sortie, le 24 août prochain sur PC, PS4 et Xbox One, le nouvel opus de la série de Codemasters continue de se dévoiler dans les détails.

Lire aussi :

Dans une nouvelle vidéo (ci-dessous), la troisième sur quatre prévues, l'on se penche plus avant sur "les améliorations apportées en termes de simulation et comportement des véhicules". Le jeu promet en effet un système de gestion du châssis et des suspensions revu mais va aussi profiter de données fournies par la Formule 1 afin d'aller encore plus loin dans un certain nombre de domaines comme celui de la différenciation entre température de la bande de roulement d'un pneu et sa carcasse ou encore la gestion de l'ERS.

"Je crois que F1 2018 représente un énorme bond en avant, parce que nous avons ajouté beaucoup d'éléments de simulation qui, je pense, devraient être très bien reçus par les joueurs", explique ainsi David Greco, responsable chargé du comportement de la voiture. "Choisir le plus important, c'est difficile, mais si je devais le faire je dirais que c’est probablement le système qui simule la température des pneus."

"Cette année, la façon dont la voiture réagit, avec le retour de force et la façon dont tous les éléments fonctionnent ensemble, nous approchons vraiment de ce que j'attends d'un simulateur. En 20 ans de carrière dans le sport automobile, réel ou simulé, j'ai souvent entendu des choses comme 'Ce simulateur est plus réaliste, parce qu'il est plus difficile à piloter'. Avec mon expérience, je peux dire que les vraies voitures sont conçues pour avoir beaucoup d'adhérence. La qualité d'un simulateur, ce n'est pas de savoir s'il est facile à piloter ou s'il part facilement en tête-à-queue. C'est de savoir combien de composants réels sont simulés. Et cette année, il ne reste pas grand-chose que nous ne simulons pas. Et dire que ce n'est qu'un jeu, c'est un peu court désormais."

Article suivant
Haas : "Les équipes clientes de Mercedes ne devraient pas se plaindre"

Article précédent

Haas : "Les équipes clientes de Mercedes ne devraient pas se plaindre"

Article suivant

Verstappen : Les pénalités moteur de Honda sont trompeuses

Verstappen : Les pénalités moteur de Honda sont trompeuses
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Jeux vidéo
Auteur Fabien Gaillard